Blackout Index du Forum
 
 
 
Blackout Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Quand l'un part, il y en a toujours un qui arrive [Lawrence]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Blackout Index du Forum -> HORS-JEU -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lou Bartel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 15 Jan 2011 - 00:29    Sujet du message: Quand l'un part, il y en a toujours un qui arrive [Lawrence] Répondre en citant

    14h : une heure de retard

    S'il y a bien une chose que je n'aime pas c'est le manque de respect. Et ce n'est pas parce que l'on est mort que l'on a plus le droit au respect. Un rendez-vous est un rendez-vous. Déjà que le livreur m'avait rapporter Monsieur Collins avec dix minutes de retard… Je lui aurais bien planté un de mes scalpels dans les yeux quand il a balancé la boite de cendres sur l'une de mes tables de travail. Même mort, même en cendres dans une petite boite, c'est un être humain bon sang ! Je ne m'y ferai jamais, suis-je donc la seule ici bas à avoir un tant soit peu de respect pour les morts ? Il semblerait que oui.

      "Ne vous inquiétez pas Monsieur Collins, votre fils doit être pris dans la circulation et il ne devrait pas tarder à arriver."

    15h : deux heures de retard

      "Merci, moi aussi je trouve qu'elle me va bien au final, j'hésitais un peu sur la couleur au début mais finalement je suis pas mécontente !"

    Un dernier regard dans le miroir accroché au dessus du lavabo je trouve que oui, cette robe me va pas trop mal. Je n'aime pas faire comme tout le monde, c'est ma mère qui le disait et qui s'en énervait, si elle me voyait avec un débardeur marin, une robe bleu par-dessus, rattachée que par une bretelle avec une ceinture de cuire pour marquer ma taille, ouais, plutôt sympa ! Et, détail qui ferait sauter ma noble génitrice de fureur, ma paire de rangers noirs. En tout cas Monsieur Collins m'a dit qu'il me trouvait ravissante dans cette tenue (clic) Bon ce n'est pas tout cela mais si son fils pouvait venir le récupérer ce serait sympathique … Ce n'est pas qu'il me dérange ce cher Monsieur Collins, au contraire nous avons bien discutés tous les deux lorsque je le préparais pour son service funèbre il y a trois jours. Service funèbre de bien bas de gamme, son fils doit être un radin à mon avis. Il m'a dit le contraire mais je sais que c'est parce qu'il était son seul descendant et qu'il ne voulait pas se fâcher avec lui. Mais avoir juste cinq personne, moi y compris pour son enterrement ce n'est vraiment pas beaucoup.

    16h : trois heures de retard

    Là ça commence vraiment à faire beaucoup trop longtemps, je pense qu'un coup de fil s'impose. Et bien, il y a vraiment des gens qui n'ont aucun savoir vivre… Votre père se fait incinérer et vous êtes sensé venir récupérer ses cendres. Mais non, il semblerait qu'un voyage dans les Caraïbes soit plus important que feu son père. Et d'après sa secrétaire il se fiche totalement de ses cendres. Mon regard se pose sur la boite en métal, je ne réfléchis que quelques dixièmes de secondes avant d'attraper mon sac et de prendre la boite en main.

      "Monsieur Collins, vous et moi on va faire une balade !"

    17h : sur la jetée

    Monsieur Collins dans mon sac, je suis sortie de mon funérarium en emportant trois roses blanches encore fraîche avant de prendre la route. Arrivée à Elliott Bay, je garais ma guimbarde avant de m'avancer sur la jetée. Je décidai d'aller jusqu'au bout, tout au bout du quai qui faisait le tour de la marina. Après une dizaine de minutes je m'assis sur le bord de la jetée, ouvrais mon sac et en sortis Monsieur Collins. Attrapant une cigarette je la portais à mes lèvres et l'allumais en regardant le soleil commencer à descendre.

      "Vous ne trouvez pas que c'est superbe ? J'espère que ça vous plait, votre fils ne pouvait pas être là, alors c'est moi qui vais vous accompagner pour le tout dernier voyage, après tout on se connait bien nous deux maintenant non ?"

    Je dévissais le couvercle avec précaution avant de le poser à côté de moi. Sentant la direction du vent je penchais la boite et laissais Monsieur Collins s'évader et tomber dans l'océan. Une fois la boite vide je la refermais et la laissait sur le quai derrière moi. Attrapant les roses je les jetais à l'eau avant de terminer ma cigarette en regardant s'éloigner mon client petit à petit au fil de l'eau.

      "Bon vent Monsieur Collins, ce fut un plaisir !"

    Profitant des dernier rayons du soleil, je m'allongeais sur la jetée, mes bras en croix, immobile à l'exception de mon bras droit qui par moment amenait ma cigarette à mes lèvres. Les yeux ouverts voyant le monde à l'envers je vis s'approcher une silhouette qui semblait marcher dans mon ciel.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Jan 2011 - 00:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lawrence Stadfeld
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 18
Localisation: Seattle
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Jan 2011 - 17:11    Sujet du message: Quand l'un part, il y en a toujours un qui arrive [Lawrence] Répondre en citant

Bon... Je n'ai plus de poches de sang dans le frigo, j'aurais dû m'en faire donner plus par cette charmante infirmière... Je dois sortir pour aller à la chasse, mais il est encore trop tôt pour faire mon forfait brutalement et sans être vu. Il va donc falloir me rapprocher d'une frêle victime, peut-être même que je vais tomber sur un de ces fous qui veulent à tout prix que je sois leur Sire. C'est toujours un plaisir de laisser ces loques seuls lors de leur transformation...

Je m'habille à la hâte : en cette fin d'après-midi hivernale un jean noir, un polo marron et mon manteau suffiront. Avec l'écharpe bordeaux. Je prends mes clefs, m'élance majestueusement dans le couloir, inspire mon traitement nasal et c'est parti. Je salue Mme. Michu la voisine d'en face, je descends les escaliers avec nonchalance, et regarde la rue qui grouille depuis le palier de mon immeuble. S'ils savaient qu'un vampire habitait dans le coin, comment réagiraient-ils? Suis-je bête, de nos jours mes pareils hantent cette ville et préparent une leur domination. L'idée est un peu fade et a tellement de fois été vue que ça m'en fait rire, quand j'imagine les vampires se prélassant dans leur culture de sang, similaires aux premières sociétés humaines élevant leur bétail et trayant leurs vaches. Le Soleil ne peut presque plus rien contre moi car il va bientôt se coucher, et je commence mon service dans deux heures.

Ma ballade m'emmène je ne sais où, je me laisse guider par mes pas et je croise des échoppes qui ne me sont que trop familières : McDonalds, StarBucks, j'en passe et des meilleures. D'ici sortent des types gros et gras, au sang souillé de graisses saturées ou de caféine. Un soupir m'échappe à leur vue : personne n'a besoin d'être aussi disgracieux et dégoûtant.

Là où j'arrive, la population commence à changer : le vent marin se fait plus frais sur mon visage immaculé, les couleurs qui m'entourent ont des teintes différentes de celles croisées en ville, je me trouve sur les docks, les travailleurs sont encore en activité. Mon ouïe capte à peine leurs cris poussés à qui mieux mieux, alors que je m'amuse à les lire : l'un se demande ce qu'est en train de faire sa femme, l'autre a des idées noires car il va bientôt se faire licencier, chacun a ses problèmes, moi je n'en ai pas, et je les méprise un peu pour ça. La plupart se plaignent de leur job qui ne rapporte pas assez, ce sont ceux qui n'ont pas eu le courage de se dresser contre leur père quand il a voulu leur faire reprendre l'affaire familiale, ou bien ceux qui ont préféré flâner que travailler à l'école. Il y a aussi ceux qui sont là à cause d'un séjour prolongé en prison, et ceux qui ont toujours été ici depuis leur plus tendre enfance. Je ne m'attarde pas longtemps sur leur territoire, de toutes façons cet endroit n'est pas intéressant.

Je continue de marcher et vois défiler à présent les bateaux... Aujourd'hui, pas de majestueuses bécanes appartenant à un riche propriétaire, que des modestes nefs pour les petits voyages en famille. Plus personne dans le coin, j'inspire le vent à fond et sens l'odeur salée caractéristique de l'océan, mêlée de l'odeur du sang. Un sang plus raffiné que ceux que j'ai croisés en venant. Une odeur teintée d'amertume et de nostalgie, noyée dans un corps sain. Le sang de quelqu'un d'équilibré, sans stress. sans substances déconseillées à l'homme. Mes yeux brillent d'un éclat doux, et je m'approche sans un bruit de la jeune fille qui se trouve allongée là.

Elle regarde, songeuse, les nuages, alors que sa main tient une cigarette presque finie. Je la lui prends et profite de la dernière bouffée, en faisant un sourire à ce cou que je ne distingue pas encore.

Elle se remet sur son séant et se retourne vers moi, m'observe, puis se lève, soupçonneuse.

- Ça ne vous dérange pas si j'ai fini votre cigarette, j'espère. Vous êtes venue admirer l'agonie du soleil? J'avoue que c'est un bon point de vue...

Et c'était vrai : de cet endroit, on voyait l'océan, et le ciel. Bien sûr, si on regardait en direction de la ville et des bateaux, on aurait un paysage mêlée de mâts, et de néons qui s'allument au hasard dans l'immensité urbaine, mais le coucher du soleil devait être plus intéressant.

Maintenant qu'elle est en face de moi, je vois parfaitement son visage rosi par le froid et sa tenue pour le moins originale. Sur qui suis-je tombé cette fois-ci?
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:03    Sujet du message: Quand l'un part, il y en a toujours un qui arrive [Lawrence]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Blackout Index du Forum -> HORS-JEU -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com