Blackout Index du Forum
 
 
 
Blackout Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Duncane Mc Lagan

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Fiches validées -> Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Duncane Mc Lagan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 20 Sep 2009 - 15:52    Sujet du message: Duncane Mc Lagan Répondre en citant

Nom : Mc Lagan

Prénom : Duncane Erwan Roger ("Antaka")

Âge : 38 ans, né le 15 septembre 1982 à Philadelphie, Pennsylvanie.

Caractère : d'apparence, Duncane a tout de l'homme doux et sensible, calme, raffiné, c'est un homme de lettre ayant un humour très sophistiqué et une grande culture générale ainsi que des connaissances sur tout un spectre de domaines différents, des plus ésotériques au simple politique et historique des sujets. Duncane est ce professeur à qui vous vous confiez, celui qui vous écoute avec bienveillance autour d'une tasse de café, lui-même n'en boit jamais, car il préfère le chocolat chaud avec deux sucres. Duncane est cette personne à qui l'on confiera volontiers un secret car on sait qu'il préférera l'emporter dans la tombe plutôt que de le divulguer.
Patient, il sait écouter et voir ce qu'il se passe autour de lui, il réfléchit avant d'agir et se montre d'une grande ouverture d'esprit et ce en toutes occasions.
Bon vivant et ayant une bonne éducation, il apprécie les bons vins d'Europe et de Californie mais aussi la grande cuisine et celle des comptoirs et il se plaît à expérimenter toutes sortes de choses, qu'il soit en voyage ou bien tout simplement dans sa petite librairie de quartier. Car Duncane est aussi amateur de lecture au coin du feu, ce qui parfait cette image qu'il veut donner de lui, celle d'un simple intellectuel, le nez fourré dans ses bouquins...

Car il existe en effet un tout autre Duncane, un Duncane que les Hindous du Bengal (ou Bengali), surnommèrent Antaka, le Tueur. Duncane-Antaka n'est pas un processus magique ou encore une maladie mentale, ce n'est autre que le visage de Duncane lorsqu'il doit assumer sa fonction de chasseur de vampire et autres démons et parfois même de criminels lorsque ceux-ci se retrouvent sur sa route. Dans cet état d'esprit, il est un chasseur obstiné et prêt à tout les sacrifices, sans le moindre remords, il peut faire preuve de la plus cruelle des ruse et de la plus extrême des violences. Froid et meurtrier, plus rien ne compte hormis le but à accomplir : la sauvegarde de l'humanité. Ces mains sont ainsi couvertes de sang mais cela est refoulé dans son moi profond même si il lui arrive certaines nuits de rêver...

Physique : Duncane mesure 1 mètre 77 pour un peu plus de 90 kilos, d'apparence plutôt sèche ou du moins une musculature qui ne semble pas très développée, on pourrait parfaitement croire qu'il n'est autre qu'un simple libraire. Un visage affable, avec des traits fins et souriants, des yeux bleus tirant sur le gris, des yeux prenants et scrutateur recelant pourtant une profonde beauté mais qui la nuit passé vous rappellent la dureté de l'acier. Une mâchoire souple avec un menton carré aujourd'hui recouvert d'une petite barbe entretenue avec soin pour souligner des aires de dandy innocent.
Duncane porte également des costumes de qualité, toujours dans des matières fines comme le tweed afin de sculpter d'avantage cette image d'elegance, des couleurs toujours sombres mais chics sauf de temps à autre un costume blanc pour rehausser cette apparence angélique. Lorsqu'il est décontracté, il se tourne vers des tenues plus sport mais toujours dans le respect de cette image d'esthète au goûts mesurés.

Mais sous le costume se cache les premiers éléments les plus à même de révéler sa vraie nature car la vie d'Antaka n'est pas exempte de risques et à de nombreuses reprises, il eût à se battre de ses propres mains, de toute sa haine et de toutes ses forces contre des créatures de la nuit ou contre des simples hommes. Son corps porte encore la marque de certains de ces combats mais aussi de son passé obscur et mouvementé à commencer par le tatouage sur son omoplate gauche, des versets du Coran en Sanskrit sur la venue du Démon et le combat que lui livra Mahomet, tatouage qui fut fait pour lui en Inde après sa victoire sur Raktabija (La Goutte de Sang). Un autre, toujours dans le dos et au niveau de l'appendice figure une flamme stylisée et le symbole qui définit à la fois le feu et l'âme dans le folklore Moyen-oriental.
Pour le reste, il s'agit de cicatrices dût à de graves blessures, notamment une estafilade bien visible sur son pectoral droit, au-dessus du cœur (car il possède cette étrange particularité d'avoir le cœur inversé) et des traces de griffures à différents endroits, notamment dans le dos et sur la cuisse gauche.

Lorsqu'il chasse, il s'habille d'une manière plus simple et efficace à commencer par des jeans et des treillis ainsi que des chaussures de sécurité, un bon vieux t-shirt et une vieille veste usée jusqu'à la corde doublée de tissu kevlar, fabriquée par ses soins et d'après les recommandations de son ancien mentor. Cette veste lui a sauvé la mise un nombre incalculable de fois et elle aussi porte les marques de sa vie passé : impacts, morsures, griffures, déchirures...

Si vous êtes un chasseur, quel est votre sens surdéveloppé ? (un seul choix)

-Vue : Permet de voir parfaitement la nuit.



Métier : Tueur de Vampires, Justicier et avant tout, libraire

Histoire :

Vertes années (Street of Philadelphia / Bruce Springsteen)


 

Duncane est né à Philadelphie, Pennsylvanie, ville chargé d'histoire et pôle culturel parmi les premiers des Etats-Unis. Son père était professeur de collége et sa mère travaillait à la mairie comme simple agent administratif, un couple de fonctionnaire tout ce qu'il y à de plus classique vivant dans les abords du centre urbain de Philadelphie. Une vie plutôt calme et tranquille, cocon douillet dans lequel le jeune garçon pût pleinement s'épanouir et bénéficier d'une bonne éducation dans cette cité regorgeant de musées et de bibliothèque, bassin culturel favorable à son épanouissement intellectuel sans compter l'action de ces parents qui imaginaient pour lui de hautes études et une grande carrière dans l'administration ou l'éducation nationale, le préservant par là des dangers de la rue et de la violence de tout les jours.
Jeune garçon, il se montre très doué dans toutes les matières sauf peut-être le sport mais tant que cela ne porte pas à préjudices sur son carnet de notes, son père n'en fait que peu de cas, lui-même étant un bien piètre sportif.
Rat de bibliothèque, Duncane découvre très tôt le plaisir de la lecture, tant les bandes dessinés que les romans bien plus sérieux et passe une bonne part de son temps dans un fauteuil ou à lire dans son lit jusqu'à l'adolescence où il découvre les joies du cinéma et de la musique. Garçon éveillé, poussé par ces parents, ceux-ci lui font apprendre la musique à laquelle il prend goût, notamment le piano et la guitare puis plus tard le théâtre et l'art dramatique en général, faisant d'autant plus la fierté de ces parents lors des fêtes de collège et de fin d'année. Jeune garçon renfermé, il ne compte malheureusement que peu de vrais amis dans ces années-là. Certes, il est entouré, par les membres de son club de lecture, ceux de son groupe de théâtre et parfois autour d'une guitare, mais dans l'ensemble, il sait ne pouvoir compter que sur une petite poignée d'entre eux.

En quelques sortes, c'est là une période  simple de sa vie, le genre de jeunesse que l'on regarde avec nostalgie une fois adulte, avec une pointe de regret mais toujours beaucoup de joie et que parfois l'on aimerait retrouver l'espace de quelques instants. Tout cela commença à prendre fin dans les dernières années du lycée alors que la pression parentale se fait plus présente à l'approche du diplôme de fin d'année et l'université. Ces parents veulent le voir étudier le droit ou l'économie à Temple University ou le Community College of Philadelphia mais lui ne le veux pas. Au début, il n'ose pas leur dire mais il veut étudier tout autre chose et sous couvert de demander des bourses d'études et obtenir des dossiers, il fait la demande pour le Art Institute of Philadelphia, qu'il obtient. Il n'avouera la vérité à ces parents qu'au dernier moment, causant la colére de son père et rompant par la même tout lien avec lui pour quelques années.
A présent libre, il démarre une nouvelle vie sur le campus, étudiant la Littérature Anglaise et Américaine tout en travaillant à la bibliothèque universitaire. Des années d'études studieuses loin de l'agitation jusqu'à sa rencontre avec le professeur qui allait devenir son mentor et lui faire découvrir la réalité de la vie nocturne.

Let's Rock !! (Buffy the Vampire Slayer / Nerf Herder)



Sous l'influence de son professeur, Mr. Cromarty, professeur en Littérature Anglaise mais également diplômé dans d'autres matières, il prend goût à l'enseignement et entre peu à peu dans le cercle des intimes du vieux professeur, partageant avec lui expositions, soirées avant de découvrir, peut-être même fortuitement, la réalité des activités de celui-ci.
En effet, Alexander Cromarty, professeur à l'Art Institute le jour, reconnu pour ses travaux sur la littérature anglo-indienne et les classiques romantiques du XVIII° siècle était aussi un chasseur de vampires émérite, spécialisé dans les écrits ésotérique et sur l'étude du fait vampirique.
Une nuit, alors qu'il rentraient d'une conférence pour une soirée de gala à l'Historical Museum, ils furent la cible d'un attentat ourdit par des vampires. Ces derniers stoppèrent la voiture sur le parking et se lancèrent dans la bataille. N'ayant pas conscience de la nature de ces ennemis, Duncane tenta de protéger son mentor et fut dés le début de la bagarre mis hors de combat. A demi sonné, saignant du cuir chevelu, il vit entre deux étoiles le professeur Cromarty venir à bout de deux d'entre eux sans manifester la moindre peur ni même le moindre effort. Et surtout, il découvrit l'existence des créatures de la nuit.
Cromarty le raccompagna chez lui et s'occupa de sa blessure avant de lui avouer la vérité sur les vampires et d'autres formes existantes de créatures, lui apprit qu'il les étudiait depuis maintenant des décennies, les combattaient à l'occasion et que certains d'entre eux en avaient après lui. Il lui proposa ensuite de devenir réellement son élève.

Secoué par cette découverte, Duncane passa la nuit à cauchemarder et prit le temps de la réflexion. Quelques jours plus tard, il acceptait la proposition d'intégrer l'équipe du professeur. Diplômé de littérature peu de temps après, il décida de reprendre timidement contact avec ces parents et commença un nouveau cycle d'étude sous la férule de son mentor, études mêlant lecture de textes anciens, apprentissages linguistiques mais aussi cours d'autodéfense et l'usage de certaines formes d'arts du combat tels que la boxe, l'escrime et le tir à l'arc, un apprentissage complet visant à renforcer son corps et son esprit, lui qui était devenu pour le vieux professeur un fils spirituel autant que celui qui recevrait son sacerdoce une fois son temps passé.
Lui et l'équipe du professeur continuèrent leurs activités de chasse aux vampires et à l'inconnu, allant d'un point à l'autre des Etats-Unis et parfois de l'Amérique pour enquêter sur les phénomènes surnaturels ou acquérir des ouvrages pour la collection personnelle de leur maître. Durant ces années, il en profita pour lier lui aussi connaissance avec des professeurs, des bibliothécaires et autres spécialistes de l'occulte et de l'ésotérique tel que des membres de la Wicca britannique, des érudits de la célèbre Université Miskatonic de Providence ou encore des mystiques de Californie tendance New Age. Son propre tableau de chasse ne s'étoffa guère cependant car ce genre d'exécution restait rare (et plutôt dans un style proche des films de Carpenter) et demeurait la lubie du Professeur Cromarty et de ces associés spécialisés.

Dans ce contexte, il profita un peu encore de sa vie, de sa jeunesse en flirtant à droite à gauche, parfois avec certaines de ces collaboratrices, parfois même avec des étudiantes mais sans jamais chercher à se fixer, il se plaisait dans cette vie, toujours en mouvements, toujours à découvrir de nouvelles civilisations, de nouveaux mythes, si bien qu'il amorça de nouvelles études en Archéologie et Ethnologie sous la férule de Cromarty et ces collègues, conscient du fait que ces connaissances ne seraient jamais perdues. 


Cette partie de sa vie, que l'on peut percevoir comme une forme d'apprentissage un peu plus poussé finit par prendre fin hélas tragiquement lorsque le Professeur Cromarty fut tué en 2010. Un soir qu'il étudiait tard dans son office à l'Université, un Vampire se glissa par la fenêtre et égorgea le professeur à l'aide d'un poignard Sikh avant de boire son sang et de lui trancher une oreille en symbole de son forfait.
Lorsque le corps fut découvert, les élèves et associés de Cromarty furent sous le choc et certains se retirèrent même de la vie civile de peur d'être les prochains sur la liste. De son côté, Duncane fut très affecté et se mit à enquêter de son côté alors que le réseau bâtit par son mentor se délitait peu à peu. Sans ce formidable personnage pour tous les unir, ils recommencèrent à agir tous de leurs côtés et bientôt, il ne resta plus rien pour empêcher à nouveau les vampires de reprendre le contrôle effectif de Philadelphie.
     

Voyage au bout de l'Enfer (Indiana Jones / Sylvain Cloux)



Pris par sa soif de vengeance, Duncane se mit à rechercher à tout va qui pouvait être à l'origine de cet assassinat en fouillant dans les notes et le passé de son maître. Il découvrit pas à pas tout ce qui avait amené celui-ci à combattre les vampires, depuis sa jeunesse dans le Sussex en Angleterre jusqu'à son passage en Egypte puis en Arabie Saoudite. Peu à peu Duncane retraça chacun des mouvements de son maître, partant dans une sorte de long voyage initiatique à la recherche de ce qui avait causé sa mort. Il parcourut l'Afrique puis le Moyen-Orient avant de tomber sur des bribes d'informations, portant sur un étrange personnage que Cromarty semblait avoir affronté à un certain nombre de reprises, à commencer au sujet de fouilles archéologiques mais aussi de disparition d'œuvres et d'objets d'art. Visiblement, cela menait sur une trace criminelle, celle de trafiquants mais il y avait autre chose derrière cela et Duncane en était tout du moins persuadé.
Au fil de ces recherches, de ces enquêtes il dérangea les activités d'une bande de chasseurs de trésors Lybiens, ce qui lui valut une course poursuite en 4x4 au travers du désert, une course contre la mort dont il ne réchappa que de justesse.
Échappant à ses poursuivant, il adopta un nouveau look pour tenter de les dérouter, se laissant pousser une barbe plus dru tout en se rasant le crâne. C'est d'ailleurs à peu près à cette période de sa vie que ces méthodes se firent moins subtils, plus violentes encore que celles des collègues de Cromarty. Et surtout, il agissait seul.
Il continua son périple en Israël puis en Europe, toujours remontant l'écheveau de fil des journaux de son défunt professeur avant de finalement atteindre son but ou plutôt atteint par celui-ci lorsque, en Serbie, un groupe d'hommes ne cherchent à le tuer alors qu'il était descendu à l'hôtel. Des membres d'une milice locale dont il réussit tout de même à tirer quelques informations avant de les achever : leur commanditaire parlait anglais avec un fort accent et un vocabulaire très particulier : de l'anglais indiens, c'est à dire de l'anglais colonial comme le parlent encore les habitants de l'Inde...
Maigre indice en poche, Duncane fait ces valises et part pour le pays de Gandhi mais bien vite, il se retrouve perdu, parle mal la langue, ne sait à qui s'adresser. Il décide alors de jouer un autre rôle: celui de la proie. Prenant pour cible les milieux intellectuels ésotériques, il fait courir que Cromarty n'est pas mort, que c'est lui. On ne le croît pas vraiment mais peu à peu, l'information remonte et on tente de le tuer un soir dans sa chambre d'hôtel. Réussissant à se sortir du guêpier, il capture l'un de ces tueurs et l'interroge. Il ne sait pas grand chose mais parle d'un dieu, Raktabija, la Goutte de Sang, un puissant Dieu qui vit dans les jungles du Bengale, qu'il apportera la Fin du Monde... Des conneries.
Duncane l'égorge et fait ses bagages pour le Bengale, en direction d'un petit village paumé.
Sur place, il enquête, pose des questions qui dérangent et un soir, enfin, Raktabija vint à lui.

Duncane avait vu juste, il s'agissait bel et bien d'un vampire, puissant, ancien, il avait mis la région en coupe réglée depuis des décennies. Il apprit de sa bouche que Cromarty était déjà venue ici, 20 ans auparavant, qu'il avait poussé les gens à se rebeller et avait manqué de le tuer. Seul la chance l'avait sauvé. Et maintenant qu'il avait repris sa puissance, il s'était vengé...
S'engagea alors un terrible combat sur la place du village, un combat dantesque entre l'homme et le monstre dont il fut là encore vainqueur. Il vainquit Raktabija en lui tranchant la tête... amoché, meurtri, exsangue, Duncane reposa alors sur la terre, donna son sang à la terre et les villageois prirent soin de lui durant les 6 mois que durèrent sa convalescence et son repos. A présent victorieux, il se retrouva vidé de son énergie. Plus d'ambition, plus de vengeance, plus rien.
     

A New Hope (Judgement Day / Brad Fiedel)

          
        
        
Soutenu par la population locale, soignée par les guérisseurs locaux et peut-être même en ayant recours à quelques mystères du passé, cela il ne le sait plus vraiment. Hébété, sonné, il reste un fantômes 6 mois durant, il vagabonde de ci de là dans le village et parfois par les chemins sans prendre attention à ce qu'il se passe autour de lui. Finalement rapatrié par une équipe sanitaire d'une O.N.G., il rentre à Philadelphie et est interné quelques mois supplémentaires le temps de recouvrer sa santé mentale. Cela se fait progressivement, il retrouve d'abord la parole puis la mémoire et enfin le reste de ces facultés. Il comprend que cette bataille contre Raktabija aurait pût avoir raison de lui, qu'il aurait pût y perdre bien plus que sa vie, que son âme était en jeu...
Il comprit alors pourquoi Cromarty ne s'était jamais confronté seul aux ténèbres : dans le froid de la nuit, l'âme humaine n'est qu'une chandelle qui éclaire à peine mais rassemblée, elle est un foyer dévorant que les vampires ne sauraient contrer.
Il reprend peu à peu contact avec les anciens collaborateurs de Cromarty mais découvre malheureusement que la plupart d'entre eux ont laissés tomber ou bien se sont fait tuer, il découvre avec horreur que la ville leur appartient presque entièrement et qu'ils ont des projets pour lui. Pendant quelques années, il tentera de s'y opposer mais il est trop faible et ne peut se débarrasser que d'une maigre poignée. Finalement forcée de fuir la ville, il part pour les grandes plaines du Kansas où il devient pour un temps gardien de bétail dans un ranch. Une vie tranquille, loin des grandes villes et des regroupements de vampires, une vie saine et sécurisé pour se faire un santé. Il va rester trois ans dans ce cadre idyllique avant de recevoir un appel d'un ancien ami de Cromarty qui à besoin de son aide dans le Montana. Désireux d'un peu d'action et conscient que la chasse est devenu son sacerdoce, il rempile et va prêter man forte de ci de là, comme conseiller, parfois homme de main, entraîneur, nouant de nouveaux contact, reconstruisant un réseau, et, d'une manière inconsciente, réalisant ce que le Professeur Cromarty avait accompli avant lui. Une vie d'errance sans projets, tournée vers l'instant présent et la lutte au cas par cas.

Jusqu'à ce jour de 2019 où Théobald de Navarre commet la plus grosse erreur, celle que les chasseurs attendaient depuis les glorieux jours de l'Inquisition... il révéla au monde l'existence des siens.
Aussitôt, le réseau longtemps endormi de Mc Lagan s'anima et des quatre coins du monde et des Etats-Unis lui parvinrent des appels, des lettres. On s'interrogeait, on cherchait à comprendre... et surtout, on cherchait à s'organiser. Ceux qui les combattaient depuis des siècles voulaient agir, ceux qui les étudiaient voulaient les comprendre et les sceptiques voulaient de dernières preuves. Mc Lagan fit en sorte de calmer tout ce beau monde et décida de prendre le premier bus pour Seattle et vint s'y installer sous couverture d'une petite librairie universitaire qu'il racheta avec les fonds de son réseau et commença à mettre en place la surveillance des activités occultes dans la ville. Guère plus d'une poignée d'hommes et de femmes, de simples guetteurs observant l'ennemi soir après soir, collectant toutes les informations, les ultimes bribes de savoir avant le plan de bataille, celui qui mettrait enfin un terme à l'arrogante autocratie vampirique...
 
 

Informations importantes : Duncane est un inversé, c'est à dire que la disposition de ces organes est inverse à celle d'un être humain normal. Par exemple, son cœur est à droite là où celui des autres êtres humains est à gauche. Petite précision : cela n'affecte pas la disposition des hémisphères de son cerveau.

Lien éventuel avec un autre personnage déjà présent : à voir

Désirez-vous un binôme ? Why not ?

Nom de votre avatar : Edward Norton

Avez-vous envoyé les mots de passe à Mnesis ? oui

Comment avez-vous connu le forum ? Une nuit, une angelotte m'a glissée quelques mots au creux de l'oreille. Au matin, j'ai ouvert les yeux et je me suis retrouvé ici...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Sep 2009 - 15:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mnesis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 762
Localisation: Dans les limbes

MessagePosté le: Ven 25 Sep 2009 - 17:28    Sujet du message: Duncane Mc Lagan Répondre en citant

Bonjour et bienvenue,
cette fiche est excellente et je vous en félicite, votre histoire est passionante et il est agréable de s'y plonger. Nous avons hâte de vous voir passer à l'action, brave chasseur, nos terres ont bien besoin de votre présence!
Je vous valide et vous souhaite un bon jeu parmi nous!
_________________
[Postes vacants] - [Listes] - [Groupes]
Revenir en haut
Shirin Lausneh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 27 Sep 2009 - 14:56    Sujet du message: Duncane Mc Lagan Répondre en citant

L'ange continue de murmurer : Bienvenue à vous! je suis ravie de vous voir!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:47    Sujet du message: Duncane Mc Lagan

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Fiches validées -> Humains Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com