Blackout Index du Forum
 
 
 
Blackout Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Léopoldine Boisblanc Marchet

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Léo Marchet
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 3
Sens surdéveloppé: /
Localisation: Seattle, dans une chambre d'hôtel
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 01:15    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant


Vous verrez ! ... Un jour.


Nom : Boisblanc Marchet

Prénom : Léopoldine
D’une manière générale, elle préfèrera qu’on l’appelle Leo.


Âge : 24 ans

Caractère :


>> Enjouée, capricieuse, bavarde, maladroite, curieuse, influençable

    Léo est une jeune femme au pétillant explosif, remarquable et remarqué. Il ne saurait en être autrement ; elle n’aime rien tant que d’être au centre de l’attention, quitte à se mettre en danger ou à se ridiculiser plus d’une fois, en vertu de sa maladresse légendaire, dans ses gestes comme dans ses paroles. Elle n’aime rien tant que les regards sur elle, qu’on la connaisse, qu’on la salue. La blonde est capricieuse ; lorsqu’elle a une idée en tête, l’en déloger tient des travaux d’Hercule. Elle a cet orgueil spontané des enfants habitués à tout obtenir ; mais elle n’est pas méchante, pourtant. Non, bien au contraire, elle serait bien incapable de blesser quelqu’un par plaisir.

    C’est pour son caractère enjoué qu’on la remarque ; lorsqu’elle vous salue avec son sourire digne des meilleurs Tex Avery, de ceux qui remontent jusqu’aux oreilles et diffusent une joie communicative qui se charge de vous mettre à l’aise. Elle aime rire, elle aime s’amuser, elle adore bavarder ; si vous la faites pas taire, elle se chargera volontiers de vous raconter tout ce qui peut bien traverser sa petite tête. Bavarde à l’extrême, donc, et curieuse par-dessus le marché ; le cocktail détonne. Gare à quiconque l’intriguera ; lorsqu’une question éveille sa soif de savoir et de comprendre, elle n’en démord pas avant d’avoir obtenu une réponse satisfaisante. Le trait est à double tranchant ; Léo est aisément influençable, crédule, et croit avec candeur tout ce qu’on peut bien lui raconter, pour peu que son interlocuteur ait l’air un tant soit peu convaincant. Bien des gens ont abusé de sa confiance déjà, sans qu’elle ne le sût jamais.

    Bonne vivante donc, et superficielle à ses heures perdues. Elle n’est pas réputée pour sa chasteté, quoique fidèle en amour, elle n’en reste pas moins exigeante : pour être fidèle à son prince, encore faut-il qu’elle en trouve un qui sache lui convenir. Pour les autres, elle volette en papillon, appréciant le jeu de la séduction avec un enthousiasme de petite fille.



Physique :




    Léo est une petite poupée de taille moyenne, très fine, volontiers fragile. Bien incapable de se défendre contre un agresseur, à titre d’exemple. Son visage dégage une innocence joyeuse, un constant sourire enjoué et rêveur plaqué sur ses lèvres pleines peintes de rouge. Ses yeux sont d’un vert profond, clair, envoûtant, de ceux qui ne vous lâchent plus une fois qu’ils vous ont capturés, et surmontés de longs cils dont elle n’hésite pas à jouer avec amusement.

    Son visage pâle est encadré d’un long flot de cheveux blonds qu’elle lisse avec précaution et coquetterie, parfois lâchés sur ses fines épaules, parfois remontés sur son crâne et parsemés d’accessoires divers. Elle affectionne bijoux, colliers, boucles d’oreilles discrètes dans des tons pastels. Les vêtements suivent la tendance, élégants, féminins, généralement hors de prix ; la jeune femme privilégie toujours robes, jupes et talons, dans des tons noirs, bruns, bleu, gris… De toute évidence, elle suit les magazines de mode avec une voracité sans nom.

    De l’avis général, elle a cette allure des poupée de porcelaine, bien dessinée, quoiqu’un peu plate ; sa poitrine tient plus de la poire que du melon, mais avec une certaine fierté qu’elle ne dissimule pas. Elle aime plaire, après tout ; elle ne se prive pas de toutes les petites attentions discrètes qui pourraient l’embellir, sans tomber dans l’excès. Une chemise un peu entrouverte, des bas coutures, un trait de khôl sur les yeux pour approfondir le regard… Le parfum, aussi, des effluves d’amande et de vanille pour souligner son côté très doux, presque vulnérable.




Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Métier
: Journaliste, originaire de France, envoyé en Amérique pour étudier la question des vampires et de leur mode de vie dans un territoire si… tolérant.

Histoire :


Tout reste à écrire... Ais-je seulement déjà vécu ?


    Léopoldine Blancbois Marchet est originaire d’un haut milieu de la bourgeoisie parisienne. Nommée en hommage à Léopoldine -fille d'Hugo, dont sa mère appréciait particulièrement les écrits, il n’en reste pas moins qu’elle n’apprécie guère son prénom –contrairement aux Américains qui semblent développer un penchant étrange pour les prénoms en vieux français. Elle s’efforce systématiquement de l’effacer au profit de son diminutif Léo, qu’elle considère comme étant bien plus adorable.

    La jeune femme n’a jamais manqué de rien. Ni d’argent, ni d’amis, ni d’une éducation convenable et coûteuse. Ses parents lui passaient chaque envie, chaque caprice, pourvu bien sûre qu’elle eût de bons résultats scolaires. Elle fit ses études dans de bons établissements où ses résultats, s’ils n’étaient pas brillants, étaient suffisants pour qu’on lui fichât la paix.

    Les parents de la jeune femme faisaient partie de ces gens occupés sans cesse qu’elle ne croisait guère qu’au diner, quand ils étaient à la maison. La plupart du temps, elle grandit entre nourrices et baby sitter, et développa rapidement un goût pour le mensonge et la liberté. L’argent suivant, elle devint rapidement capricieuse et exigeante, doublée d’un orgueil allant croissant. Et, si elle n’était pas mauvaise, elle était curieuse ; et n’aimait rien tant que d’obtenir ce qu’elle désirait, quand bien même ce désir ne fût que passager. Objets, personnes, occasions. Elle prit sa première cuite à quatorze ans, coucha pour la première fois l’année suivante, se prit d’un goût pour la fête et l’oisiveté qu’elle entretint avec bonheur des années durant.

    Pour satisfaire aux envies de ses parents qui la poussaient dans cette voie, ainsi que la sienne, elle intégra une fois le bac en poche une école de journalisme dont elle sortit diplômée avec facilité, ce qui n’était sans doute pas étranger aux diverses connexions qu’avaient ses chers parents. Elle avait enchainé les stages, ravie d’avoir offertes sur un plateau d’argent autant d’occasions de voyager et de s’en aller faire la fête ailleurs.

    Mais entre-temps, il y avait eu la révélation. Elle fut une des premières à y croire, en Europe, fascinée qu’elle était par l’existence de tant de créature. Combien de nuits elle avait pu passer sur internet, à traquer la moindre photo, la moindre vidéo, la moindre preuve… ! Mais les articles qu’elle rédigeait n’étaient pas pris au sérieux ; ses fréquentations se moquaient gentiment d’elle, et de sa crédulité. Elle n’en démordit pas. Les années passèrent, les preuves s’accumulèrent, mais l’Europe demeurait sceptique. Et elle avait beau chercher, elle ne trouvait pas un seul de ces immortels dont on parlait tant à Paris ; rien. Elle était bien informée, pourtant, et avait contacté bien des personnes qui se disaient expertes en paranormal, lui soufflant des rumeurs toutes plus farfelues les unes que les autres. Certains disant que toutes les vieilles légendes étaient vraies, qu’ils dormaient dans des cercueils, qu’on pouvait les effrayer avec de l’argent ou de l’ail. D’autre affirmaient que leur sang avait des propriétés extraordinaires, curatives, addictives. Léo était fascinée ; sa fascination allait croissant. A force de recherche, de caprices et d’acharnement, elle finit par être créditée par un petit journal indépendant qui accepterait de lui prendre son histoire si elle parvenait à rassembler des preuves et des témoignages.

    C’est ainsi en juin 2021 qu’elle s’embarqua dans un avion, direction Seattle. Et avec la ferme intention de se prouver qu’elle avait toujours eu raison, coûte que coûte. …Et de prendre du bon temps, aussi. Et on adore avoir à l'initier.


Informations importantes :


Lien éventuel avec un autre personnage déjà présent : Niet, nada, j'suis toute neuve ! Very Happy

Binôme. Cherchez vous un djinn officiel pour protéger votre personnage ? S’il y a un djinn en recherche, avec plaisir !

Nom de votre avatar
: Candice Accola

Avez-vous envoyé les mots de passe à Mnesis ?
Ouiii !

Comment avez-vous connu le forum
? Partenariat !


Dernière édition par Léo Marchet le Dim 27 Jan 2013 - 22:39; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 01:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mnesis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 762
Localisation: Dans les limbes

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 19:24    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant

Bonjour et bienvenue!
Très belle fiche que voilà pour un personnage fort intéressant.
En principe, nous demandons 50 lignes pour l'histoire mais je ne vais pas chicaner, je compte sur vous pour vous rattraper en rp!
Je vous ouvre donc les accès et vous souhaite un bon jeu!
_________________
[Postes vacants] - [Listes] - [Groupes]
Revenir en haut
Theobald de Navarre
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 728
Localisation: Non loin de sa lame

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 19:39    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant

Une journaliste française? Très bien, il est temps que la France me connaisse, je pense que vous trouverez ce que vous recherchez à Seattle...

Bienvenue Léopoldine! (J'aime les prénoms anciens, moi aussi.)
_________________

Revenir en haut
Duagan Amelinor
Djinn

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2012
Messages: 134

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 21:10    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant

Bienvenue Smile
_________________
Revenir en haut
Chiyoko Soeijima
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 121
Localisation: En compagnie d'un homme... Attirant

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 21:31    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant

Une collègue

Ravie!

Au plaisir de vous croiser au journal si vous venez y postuler *o*
_________________
~~ Vivre pour fouiner, Fouiner pour vivre ~~
Revenir en haut
Léo Marchet
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 3
Sens surdéveloppé: /
Localisation: Seattle, dans une chambre d'hôtel
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 21:43    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant

    Ah, pardon ! Laughing J'avoue que j'ai pas compté, je privilégie le RP à proprement parler aux longues histoires personnelles alambiquées. Merci pour l'indulgence ! J'tacherai d'y faire honneur.

    Merci à tous Very Happy
Revenir en haut
Mathias Amalric
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2009
Messages: 252

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 21:56    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant

Tiens, une nouvelle future proie...

Au plaisir de te croquer croiser! Bienvenue!
_________________

Nous vivons dans un monde parfait où le mensonge colore nos âmes.
Revenir en haut
Cherry Page
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2013
Messages: 86

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 22:04    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant

Un plaisir que de vous lire.

Je suis certaine que nous pourrons nous entendre et puis quoi de mieux que d'approcher la fiancée de ce cher Theobald de Navarre pour vous apporter tout un tas de preuves.
_________________
Revenir en haut
Pandore Liddell
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2009
Messages: 3 377
Localisation: Ici ou Ailleurs.
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 22:34    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant

Mon dieu c'est une invasion de blondes en ce moment. ^^

(Mais le prénom de la fille d'Hugo *__*)

Bienvenue la frenchie, et un conseil, fais gaffe où tu mets les pieds, ceux que tu cherches ne sont pas des tendres...
_________________
Revenir en haut
Alistair Haarp
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 2 578
Localisation: Seattle

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013 - 23:36    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet Répondre en citant

    Bienvenue Léo. C`est une très belle fiche que voilà et un personnage haut en couleur. Étant de l`autre bord, je ne pourrais pas avoir pour honneur de vous en apprendre sur notre chère race mais qui sait... nous nous croiserons probablement.

_________________
FICHE • &&

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:44    Sujet du message: Léopoldine Boisblanc Marchet

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Humains Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com