Blackout Index du Forum
 
 
 
Blackout Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Lloyd Honnam

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Fiches validées -> Vampires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lloyd Honnam
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 128
Féminin

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 01:44    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

N o m : Honnam
P r é n o m : Lloyd
 g e - p h y s i q u e : 22 ans.
 g e - r é e l : 88 ans.

C a r a c t è r e :

Autrefois enfant de bonne famille, jovial et plein de bonne volonté, Lloyd s’est aigri avant l’heure. La culpabilité le ronge. Il est devenu un solitaire qui vit plus avec ses souvenirs que de vraies personnes. Honteux de ses propres actes, il évite en effet au maximum les contacts. Il est évident qu’il a depuis longtemps perdu l’habitude d’un comportement en société : il sourit peu, il parle encore en moins. Ses rares rires sont nerveux, et le stress quotidien dans lequel il vit le pousse aux limites de la paranoïa. Cette distance avec le monde social est une protection, mais c’est aussi un fardeau : il vit en réalité difficilement sa solitude, le chagrin invisible qu’il porte en lui à cause de cette vie perdue et de ces êtres chers assassinés, et cette culpabilité, cette terrible culpabilité…
 
 
P h y s i q u e :

Blond aux yeux verts, Lloyd a gardé le visage de sa jeunesse… Autrefois éclatant de joie et de santé, il s’est toutefois émacié, terni. Son regard reste triste et sauvage, reflet de sa vie détachée du monde. Il avait été un si beau jeune homme… Il l’est toujours, sous certains aspects. La blancheur de sa peau l’a rendu plus grave, plus sérieux, plus énigmatique. Mais les sourires ont été bannis depuis bien longtemps…
Sa carrure s’est par contre légèrement développée depuis sa vie humaine : la chasse l’a rendu agile, et s’il reste fin et pas bien grand, l’on comprend assez aisément à sa silhouette qu’il est habitué à crapahuter et à se battre. Mais son dos légèrement voûté, sa façon de se tenir, de jeter des coups d’œil discrets autour de lui marquent aussi la vie de fugitif qu’il mène, comme si sa punition pesait sur ses épaules…
 
 
O r i e n t a t i o n : Hétérosexuel

M é t i e r : Horloger.






H I S T O I R E . . .
 
 


C’était une époque où les vampires n’étaient qu’une légende pour effrayer les enfants. Un soir de septembre et Lloyd se retournait nerveusement dans son lit –demain, c’était le grand jour.

Ses parents avaient mis du temps à accepter. Alison n’était pas née dans une aussi bonne famille que la leur. Elle avait suivi quelques études –c’était probablement ce qui l’avait fait remonter dans l’estime de son père- et Lloyd avait dû patiemment montrer que non, il ne changerait pas d’avis. Elle serait celle qu’il épouserait. Les années s’étaient écoulées, de rencontres en cachette en dîners familiaux tendus, mais la famille Honnam finit par s’y faire. Même si la jeune femme était orpheline de père, elle n’était dépourvue ni d’intelligence, ni de gentillesse… ni de beauté.
Après enfin quatre ans de travail difficile auprès de son propre géniteur, ce dernier décida que Lloyd était fin prêt –il ouvrirait son propre atelier à Seattle… Et épouserait la femme qu’il désirerait.

Demain. Les préparatifs avaient été faits à la hâte, de manière à ce qu’il puisse partir rapidement du petit village où lui et Alison s’étaient rencontrés après la cérémonie. Dans la grande ville, il commencerait son activité d’horloger, avec toute la finesse que son métier requérait, il égrènerait les secondes du monde et les siennes allaient doucement s’écouler auprès d’une jeune femme plus belle et plus douce que sa petite histoire d’adolescent bien élevé eut bien été capable d’imaginer.

Demain soir, il la déshabillerait.
 
 


 
 

Un bruit sourd au rez-de-chaussée.
De nouveau. Un égaré qui demandait l’asile ? Il était un peu tard, tout de même…
Lloyd entendit son père se lever dans la chambre inférieure. Le grincement du plancher, le cliquetis des tringles à rideau accrochés sur la porte.

- … vous é… … mment ? … Quoi – HE !

Lloyd ne comprenait rien d’ici, mais il savait reconnaître l’excitation dans la voix de son père. Un voleur ? Un bandit ? Le jeune homme se glissa hors de son lit et chercha à tâtons l’interrupteur sous le petit abat-jour en lin. Revêtir une chemise ? Non, inutile, il y avait bien peu de chances pour que ce soit une femme qui avait tapé à leur porte…

Sa réflexion fut interrompue par un cri rauque qui glaça son sang d’effroi. Des appels suivirent, féminins cette fois.

- MAMAN ?

Lloyd se jeta hors de la pièce, le sang battant ses tempes, et dévala les escaliers. Les cris de sa mère l’accueillirent en bas, et le plancher au sol était partiellement couvert d’un liquide sombre –là où le corps étendu de l’horloger âgé reposait face contre le sol. A genoux, Madame Honnam hurlait et pleurait à la fois, et Lloyd ne comprenait pas ce qui se passait.

Un homme se tenait derrière eux. Tremblant, hoquetant, Lloyd le vit s’emparer du bras de sa mère et la forcer à se relever –la pauvre ne résistait même pas, ses yeux rivés sur son époux témoignaient combien, pour elle aussi, la réalité s’arrêtait à cette image d’horreur. L’homme de haute stature la pressa contre ses vêtements sombres et l’embrassa dans le cou –Lloyd devait être en train de rêver. Il n’y avait pas d’autres explications.

Les cris de sa mère se firent moins intenses, puis ils s’éteignirent tout à fait. Sa chemise de nuit blanche s’était imbibée au niveau de la gorge et Lloyd la vit s’effondrer, sans vie, auprès de Monsieur Honnam.
Lloyd les regardait, et ses jambes semblaient avoir disparu de son corps. Il n’était qu’un cerveau flottant, sans réaction, teinté de pourpre et de terreur.

Et l’homme aux vêtements sombres s’avança sans même que Lloyd ne puisse regarder son visage –ses yeux avaient leur volonté propre, et ils étaient happés par les deux corps étendus sur le plancher humide.

 
 


 
 


La douleur. C’était tout ce qui restait de ces longues heures obscures, au pied de l’escalier. Les méandres de son esprit s’étaient embrumés. Quand un éclair de lucidité se frayait un chemin dans cette nébuleuse, c’était la terreur qui s’infiltrait avec elle –un homme avait tué son père et mangé sa mère- et aussitôt la souffrance reprenait le dessus.

Brûlure, déchirement. La fin serait proche, la fin devait être proche…

Mais l’odeur du sang n’avait pas disparu. Le jour naissant apparaissait entre les rideaux brodés. Combien d’heures… ? Et les deux corps étaient toujours étendus là. La porte avait été soigneusement refermée –bien que le sang maintenant l’avait atteinte et que la tâche sombre avait dû s’étendre jusque sur le palier.
Impossible… Non, tout cela n’avait aucun sens…

Lloyd tenta de se relever. S’aider des murs pour tenir sur ses deux jambes, remarquer le sang sur ses mains qui salissaient la tapisserie. Atteindre la cuisine impeccablement rangée, comme si tout était normal dans cette maison. Pousser la porte arrière et disparaître dans le champ –de l’autre côté, il y avait Alison, lui disait son cerveau sous le choc, inconscient de sa propre apparence, la peau blanche marbrée de rouge…- était-elle vivante, elle ? Le meurtrier s’en était-il pris à elle ? Pourquoi ne l’avait-il pas achevé ?

Les questions s’étaient bousculées, sans réponse, jusqu’à ce qu’il atteigne, de longues minutes de dérive plus tard, la maisonnette de sa fiancée. Il était plein de sang… Et si elle croyait que c’était lui qui avait tué ses propres géniteurs ? Non, non… Alison avait confiance en lui. Elle avait accepté de se marier avec lui. Sa mère aussi l’aimait bien, elles le croiraient toutes les deux, elles le…

- Ali… ALISON !

Des grands coups sur leur porte en bois. Alison n’avait pas l’électricité. Ce n’était pas grave, il devait être bientôt six heures du matin et l’horizon apportait suffisamment de lumière. Le panneau vibra –puis céda, les boucles longues de la jeune fille apparurent, en cascade sur une tunique pâle revêtue à la hâte.
Et le cerveau de Lloyd s’était attendu à ce qu’elle lui tombe dans les bras, lui dise qu’il faudrait se réveiller, maintenant, qu’ils allaient se marier dans quelques heures…

- AAAH ! Lloyd ! Qu’est-ce…

Mais les mots ne suivirent pas. Ils avaient transpercé l’ouïe modifiée du jeune homme, comme des poignards… excitants.

Il se jeta sur elle. Le désir ? Ne pouvait-il attendre ? Sa propre raison n’avait pas suivi. Ce n’était pas le désir. C’était… la soif.




 
 
Les journées d’insomnie et de culpabilité, les nuits de soif et de chasse. Un cercle vicieux, une spirale infernale, aucun moyen d’arrêter la roue qui écrasait tout sur son passage. Peu à peu, Lloyd apprit à ses dépens ce qu’étaient les vampires. Il apprit à redouter l’or et le soleil. Sa soif le guidait pour chasser, sa honte le guidait pour se dissimuler.
Les années passèrent, et avec elles la solitude et l’amertume s’engluaient autour de ses membres. A quelle vie merveilleuse était-il promis ? Elle était loin, l’histoire du petit horloger dont les doigts agiles allaient rythmer les minutes et les jours du commun des mortels. Il était plutôt devenu un exécuteur, et l’habitude avait fini par prendre le dessus sur le dégoût d’ôter la vie de manière si sauvage.

Et les immortels ? Autant que possible, les éviter. Ils avaient été rares, très rares dans son sillage –il n’approchait guère les grandes villes- et il s’était bien gardé de les rencontrer. Parfois, il en avait défié un du regard, s’était battu à cause d’un mortel convoité, mais jamais de mots, jamais de conversation, jamais de lien. Rien qu’une solitude immense et les souvenirs d’Alison…

A mesure que le tempérament sauvage s’apaisait, Lloyd retrouvait le semblant de calme dont il était doté lorsqu’il était encore humain. Mais il n’était plus que l’ombre de lui-même.

Les regrets, la solitude, la haine des vampires… Une vie paradoxale, incompatible. Qui durerait combien de temps encore ? Et même s’il en avait eu les moyens, serait-il prêt à la mort ?

Tu n’es qu’un monstre, lui reprochait la petite voix. Un monstre qui a tué celle qu'il aimait, juste parce qu'il avait soif. Tu ne mérites pas de vivre à leurs dépens…


 
 

A . s u i v r e . . .
 
 


Informations importantes : Lloyd connaît l’existence des Djinn, mais n’est pas bien au fait des talents particuliers dont sont dotés les vampires. En réalité, il n’a même pas découvert le sien. A moins que cette humanité qui reste en lui soit son talent unique ?

Lien avec un autre personnage : rien n’a été décidé pour le moment.

Binôme : pourquoi pas, cela dépend des propositions que l’on pourra me faire…

Nom de votre avatar : Charlie Hunnam.

Avez-vous envoyé les mots de passe à Mnesis : Oui.

Comment avez-vous connu le forum : c’est des gens qui en ont parlé de manière récurrente devant moi… Et j’ai fini par ne plus pouvoir résister à la tentation *_*
_________________

Tout s’anéantit, tout périt, tout passe : il n’y a que le monde qui reste, il n’y a que le temps qui dure...


Dernière édition par Lloyd Honnam le Jeu 18 Oct 2012 - 21:03; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 01:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mnesis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 762
Localisation: Dans les limbes

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 16:38    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

Bienvenue parmi nous, en espérant pour vous que vous puissiez échapper à cette culpabilité qui vous ronge, je vous ouvre les portes de notre monde!

Bon jeu!
_________________
[Postes vacants] - [Listes] - [Groupes]
Revenir en haut
Jibril de Nepheim
Djinn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2009
Messages: 2 128
Localisation: Hôpital Grace CHU

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 16:44    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

Vous connaissez notre existence, c'est très bien, j'espère que ça vous rendra prudent!

Bienvenue!
_________________
~Gardien des Portes~


~Nemaïdès de Nepheim~
Revenir en haut
Lloyd Honnam
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 128
Féminin

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 17:08    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

Merci beaucoup pour votre accueil ^_^
_________________

Tout s’anéantit, tout périt, tout passe : il n’y a que le monde qui reste, il n’y a que le temps qui dure...
Revenir en haut
Lily O'Connors
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2009
Messages: 2 743
Localisation: Avec lui, pour le pire comme le meilleur

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 17:38    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

*saute sur le jeune homme*

Ouiii ouiiii \o/

Bienvenue <3
_________________
Revenir en haut
MSN
Alistair Haarp
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 2 578
Localisation: Seattle

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 20:45    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

    Toi, je t`aime déjà.

    Après lecture attentive de ces quelques lignes (écrites soit dit en passant par un très belle plume), je te donne déjà un petit surnom affectif: mini-moi. Je dis bien 'mini' pour l`instant... mais tu verras, dans deux cents ans, ta solitude sera ta meilleure amie et on rivalisera sur le côté psychopathe.



    Plus sérieusement, je te souhaite la bienvenue parmi nous.

_________________
FICHE • &&

Revenir en haut
Lloyd Honnam
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 128
Féminin

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 21:05    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

Haaan ! *o* Merci ! Très honoré !
_________________

Tout s’anéantit, tout périt, tout passe : il n’y a que le monde qui reste, il n’y a que le temps qui dure...
Revenir en haut
M'alifay Durango
Djinn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2010
Messages: 626

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 21:46    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

*S'approche d'une démarche féline tel un mannequin qui dévale le catwalk. Le bouffe du regard, un léger sourire aux coins des lèvres. N'y va pas par quatre chemins. Droit vers lui. S'arrête à même pas un mètre de distance, se penche vers lui. Souris toujours.*

~ Hey there handsome.

*Lui fait un bisou brûlant sur le nez avant de se redresser et de se pendre au cou de SON vampire. Clin d'oeil à Lily.*





(Tu ne dois pas avoir l'habitude de me lire ainsi XD
Welcome ♥)
_________________
~ Sister sister, oh so fair, why is there blood all over your hair ? ~



~ Lily's favorite puppet ~
~ Louise's Thelma ~
~ Pénélope's drug ~
Revenir en haut
Lloyd Honnam
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 128
Féminin

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012 - 21:52    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

Shocked

(Ah, non. Mais une chose est sûre, tu me fais peur dans tous tes rôles )
_________________

Tout s’anéantit, tout périt, tout passe : il n’y a que le monde qui reste, il n’y a que le temps qui dure...
Revenir en haut
Pandore Liddell
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2009
Messages: 3 377
Localisation: Ici ou Ailleurs.
Féminin

MessagePosté le: Sam 20 Oct 2012 - 16:48    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

Oh, un nouveau.Bienvenue, l'enfant sauvage. Ne les laisse pas te pervertir plus que tu ne l'es déjà, ils y prendront trop de plaisir.


Au plaisir!
(ouais enfin, ou pas quoi. tu vois c'que je veux dire.)
_________________
Revenir en haut
Lily O'Connors
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2009
Messages: 2 743
Localisation: Avec lui, pour le pire comme le meilleur

MessagePosté le: Sam 20 Oct 2012 - 17:03    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

Oui chouchoutez le ce nouveau hein!

Pandore tu peux même te mettre à jour pour l'occasion Mr. Green

comment ça ça n'a rien a voir >.>

(et j'ai reçu mon It bag Pandore!!!! Trop la classe!!)
_________________
Revenir en haut
MSN
Pandore Liddell
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2009
Messages: 3 377
Localisation: Ici ou Ailleurs.
Féminin

MessagePosté le: Sam 20 Oct 2012 - 17:44    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

Quand tu dis ça on dirait que t'es une fashionista parisienne qui a reçu un sac *insérez ici le nom d'une marque de luxe*.
Alors qu'en fait, c'est un Fatboy quoi.
_________________
Revenir en haut
Lily O'Connors
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2009
Messages: 2 743
Localisation: Avec lui, pour le pire comme le meilleur

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 00:05    Sujet du message: Lloyd Honnam Répondre en citant

M'en moque il est confortable et avec 8 semaines d'attente au lieu de 6 !!!
_________________
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:53    Sujet du message: Lloyd Honnam

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Fiches validées -> Vampires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com