Blackout Index du Forum
 
 
 
Blackout Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Elijah.

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Fiches validées -> Vampires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elijah Adbroc
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 55

MessagePosté le: Jeu 22 Mar 2012 - 14:42    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

Nom : Adbroc

Prénom : Elijah

Âge réel : 37 ans

Âge physique : 20 ans

Caractère :
Pas très bavard sauf lorsqu’il lui prend l’envie de l’être, Elijah s’adapte en fonction de son instinct à ceux qu’il croise. C’est un être sensible en dépit des horreurs qu’il commet mais il possède sa propre morale, celle des animaux sauvages. Nullement habitué à vivre au contact des êtres humains, il se sent souvent à l’écart, et parait presque timide de prime abord. Obsessionnel, il est capable de tout faire pour parvenir à son but, même s’il parait complètement hors d’atteinte. Elijah a tendance à voir et entendre des choses qui n’existe pas mais il les occulte. Sa jeunesse hors norme ainsi que son hérédité ont fait de lui un garçon parfois glauque et décalé. Il peut faire preuve d’une compassion inégalée autant que d’une froideur incompréhensible. Rares sont ceux qui le comprennent et il le sait.


Physique :

Cheveux blond, yeux noirs, teint pâle. Que dire d’autre. Elijah parait bien plus jeune que son âge, il pourrait même encore prétendre être un lycéen tant ses traits sont juvéniles. Pourtant, parfois, dans la profondeur de ses yeux d’onyx, une certaine dureté prétend l’inverse. Il est assez grand, plutôt mince, possède un visage d’ange comme le disait sa génitrice, mais en est-il un? Il possède des dents forts blanches et son sourire, si rare soit-il, renforce un aspect d’innocence. Par contre, les expressions changeantes de son visage lui donnent parfois l’allure du diable incarné. Il s’habille à la manière des jeunes de son âge, reste dans les tons de la mode actuelle. Ses cheveux bouclés sont souvent en désordre, forçant cette image d’éternel adolescent qu‘il semble être.

Orientation sexuelle : Hétéro

Métier : Ce qu'il trouve. Barman au Croquant, actuellement.

Histoire :

You need a path to cross
Into a place where everyone you see
Has had a time to try to PLAY! (Anorexorcist, Nirvana)



Il y avait elle, La Mère. Handicapée physique, elle ne pouvait se mouvoir et demeurait alitée auprès de la fenêtre. La neige recouvrait les alentours, dans cette épaisse forêt du Canada. De temps à autre, le poids de celle-ci était trop lourd pour les branches des conifères et de petits paquets en tombaient dans un léger bruissement. Ils étaient seuls à vivre dans cette région faiblement peuplée, les seuls à endurer ce climat difficile dans leur vieille maison. La Mère ne souffrait pas de cet isolement, elle haïssait trop le genre humain et lui préférait la Nature et le Calme. Son mari, Garde forestier, était mort depuis longtemps, bien avant sa chute, bien avant qu’elle ne souffre de cette paraplégie, bien avant que sa liberté soit réduite au néant. Ses fils prenaient soin d’elle et lui obéissaient en tous points car en dépit de son handicap, La Mère possédait un charisme et une autorité surprenante. Ainsi, face à elle, Noah et Jeremiah, deux hommes capables de déraciner des troncs d’arbres de leurs seuls bras velus, n’étaient que des enfants de 30 ans.

La force de ces jumeaux était inversement proportionnelle à leur intelligence. Proche de la débilité, ils se contentaient d’obéir aux lois de la matriarche qui leur imposait des mœurs contre nature. Aucune autre femme n’était présente pour satisfaire leurs pulsions masculines, aussi La Mère Dominante avait élu ses deux Mâles dans sa propre portée. Il y avait eu des enfants, morts nés pour la plupart, dans ces conditions pénibles où il était difficile de mener une grossesse à terme. Mais Noah, pas plus que son frère, ne s’inquiétait de savoir les bébés en vie lorsqu’il les abandonnaient dans la grande forêt. La Mère ne souffrait pas de la perte de ces petites vies qui ne pouvaient qu’être des monstres déformés, subissant les conséquences des relations consanguines. D’ailleurs, elle avait raison pour la plupart, mais qu’aurait pu engendrer ces jumeaux difformes, eux-même inhumains?
Deux petits échappèrent pourtant à la mort, ils furent appelés, Elijah et Mariah.

***


Dans le monde moderne, les choses poursuivaient leur cours. Nous étions en 1992, Elijah avait 18 ans et il avait profité d’une escapade avec ses ainés dans la ville voisine située à une journée de marche. C’est là qu’il avait eu la chance de se voir offrir une radio. La porte vers le reste du monde. Avec Mariah, de trois ans sa cadette, ils écoutaient les musiques de leur temps. Le rock, le punk, la naissance du grunge cohabitaient avec l’atmosphère paisible de la forêt enneigée. Pour Elijah qui ne savait ni lire ni écrire, Kurt Cobain était une idole et le sens de ses textes l’atteignaient au plus haut point. Mais la vie dure continuait avec ses travaux et ses privations. La Mère était vieille à présent mais elle menait toujours la maison avec autant de domination. Mariah était une femelle attirante pour ses ainés et La Mère se devait de la leur offrir, ainsi les jumeaux resteraient auprès d‘elle et n‘éprouveraient pas le besoin de quérir le monde. Elijah dut apprendre lui aussi, dès son plus jeune âge, le rôle de mâle, bon grès mal grès. Des enfants naquirent et moururent. Pauvres créatures enterrées auprès de la maison, cimetière de jeunes âmes. Mariah mourut en couche à l’âge de 16 ans et Elijah pleura.


Been dazed and confused for so long
It's not true,
Wanted a woman never bargained for you.
Lots of people talk and few of them know,
Soul of a woman was created below. (Dazed and Confused, Nirvana)


***


Le 8 avril 1994, Kurt Cobain fut retrouvé mort dans sa maison à Seattle. La cause officielle fut le suicide par balle en dépit des accusations à l'encontre de son épouse, Courtney Love.

***


Elijah n’avait jamais pensé à se suicider. Mais ce jour là, après des heures de marche, il se retrouvait dans le petit village le plus proche et il s’apprêtait à commettre un crime. Ses idées étaient floues, ses yeux plus sombres que jamais et ses muscles raidis par une sorte de transe. Voler cette vieille femme ne fut pas difficile, elle était seule, faible, vulnérable. Elijah n’eut qu’à la pousser un peu sans qu'elle ne cherche à se débattre, et à prendre son sac. A l’intérieur, il trouva ce qu’il espérait : assez d’argent pour se rendre à Seattle. Lors de cette agression, des images passèrent devant lui, celle de la mort, de l'étranglement, de l'éventration... le sang de la vieille aurait recouvert le sol. Mais non, ce n'était pas nécessaire. Le regrettait-il? Il l'ignorait. Le Voyage fut long, très long. Et Elijah n’osait croiser le regard de quiconque, ces étrangers, ces humains qu’il voyait pour la première fois n’étaient-il pas monstrueux? La Mère lui avait enseigné les défauts de l’engeance humaine : la trahison, le mensonge, la jalousie, l’orgueil, et tant d’autres péchés que ne perpétraient pas les animaux de la forêt. Les êtres de la natures étaient purs et sans vices, des innocents. Mais Elijah réfléchissait et les fantômes des bébés enterrés vivants le hantaient. Il était sans doute pire que tous les autres humains. Les enseignements de sa mère lui paraissaient si paradoxaux. Bien qu'il soit le seul de la famille à les trouver étrange, Elijah réfléchissait à ses actes, à ses crimes. Alors peut-être devrait-il faire comme Kurt.

***


Running nose and runny yolk
Even if you have a cold still
You can cough on me again
I still haven't had my fulfill
In the someday -- What's that sound?
End it someday -- What's that song? (I hate myself and I want to die, Nirvana)


A l’instar de milliers d’autres fans, Elijah errait dans le quartier où Kurt s’était probablement tué par balle. Son seul but était de rencontrer Courtney Love pour la questionner. Il vouloir savoir la vérité, connaître les raisons, comprendre. Il hanta donc les bars, découvrant les drogues, se convertit à l’héroïne comme l’avait fait son icône, et bientôt, il ne put faire la différence entre le rêve et la réalité. Kurt était-il réellement là face à lui? Cette femme à terre était-elle morte, l’argent qu’il possédait provenait-il d’un meurtre? Le chanteur possédait de longues canines et sa proie gisait au sol, deux trous dans la gorge comme seule preuve de son agression. Les fantômes de Mariah et des bébés avaient disparus et Elijah souriait. Il ferma les yeux pendant que Kurt faisait de lui…. Un vampire. Etait-ce réellement le chanteur revenu des limbes pour le hanter ou n'était-ce qu'une piètre mise en scène destinée à se jouer de lui? Elijah ne se posait pas la question, il était certain désormais d'être l'infant de Cobain.

Les années qu’il passa à ses côtés furent floues tant la drogue le ravageait. Ce ne fut que lorsque Kurt disparu qu’Elijah se réveilla. Où était son sire? Il l'ignorait. Mais à présent qu'il ne possédait plus persone pour le guider, Elijah devait apprendre à distinguer le bien du mal de lui même. Il en était sûr à présent, ce qu'il avait fait à ses enfants-frères était mal et il se devait de dénoncer les méfaits de sa famille à la police. Ainsi, il retourna dans le nord, retrouvant avec peine l’endroit de sa naissance. Il faisait froid, si froid, mais désormais Elijah ne ressentait plus la morsure du gel contre sa peau pâle. Revenu face à la vieille maison, entourée d'animaux de ferme à l'abandon, il y pénétra au bout d'un long moment de reflex ion. La Mère était morte, ne restaient que les jumeaux dans la porcherie qu’était devenue la maison sans maître. Noah et Jeremiah n’étaient plus que des animaux, mangeant à même le sol, couchant avec les truies qui grognaient tout comme eux. Les fantômes étaient présents partout, partout, entre les flocons de neiges et les cristaux de glace. Dans la nuit sombre, les étoiles possédaient un aspect brillant et figé. Les animaux devaient-il être jugés par les hommes? Elijah n’en était plus un. Aussi il dévora ses ainés avant de demeurer prostré, des nuits durant. En l’an 2000 certains prédisaient la fin du monde, le grand cataclysme, le grand Bug. Mais il ne vint pas.

I don't care
Care if I'm old
I don't mind
Mind, don't have a mind
Get away
Away, away from your home
I'm afraid
Afraid, afraid of a ghost (Breed, Nirvana)


***


Seattle, 2005. La chambre de l’hôtel était carrée, silencieuse et propre. La petite jouait dans les escaliers et Elijah l’observait au travers de la porte entrebâillée. Il l’a appelée, il lui a parlé. Elle était jeune et innocente, comme ces enfants, comme Mariah. Elle aimait la poupée qu’il lui avait offert, même s’il l’avait trouvée dans une ruelle entre deux poubelles. Une pauvre poupée abandonnée dans la nuit et le froid qui ne demandait qu’à être aimée, et elle le fut. Pandore était le jour, Elijah était la nuit mais il la voyait avant l’aurore lorsqu’elle s’éveillait tôt pour jouer. Ou lors de ces après-midi hivernales où le soleil s’éteint si tôt. Les parents de la petite dirigeaient l’hôtel et Elijah s’était trouvé un job de nuit pour payer son loyer. Il ne voulait plus voler, il recherchait son indépendance bien que le manque de son sire se faisait durement ressentir nuit après nuit. Personne ne pouvait le conseiller à présent et il ne savait où se trouvait la justice, alors il se la créa. Tuer pour se nourrir n’était pas un péché. Il agissait tout comme les loups.

Mais les loups devaient vivre en meute et Elijah décida de partir. Il devait croiser ceux aux sang froid, ceux qui étaient comme lui. Il voyagea au travers des Etats Unis, le traversant d’Ouest en Est et frayant avec les voyous de New York. Des clans, des gangs, mais aussi des solitaires. Les loups possédaient plusieurs modes de vie. Elijah ne s’attachait à aucune d’entre elle, car aucune ne lui convenait. Aussi, il revint à Seattle pour rechercher Pandore. Les bébés pleuraient toujours dans sa tête. Et Mariah… Mariah chantait comme Kurt Cobain. Elijah ferma les yeux. Devant lui se trouvait toujours l’hôtel ou il avait passé ces moments de paix. Les humains n’étaient pas tous si mauvais, ainsi il apprit à connaître les amis de Pandore en se faisant passer pour un lycéen de son âge, à peine seize ans. Un lycéen qui séchait la plupart des cours, mais qui était là pour les fêtes et les sorties lorsque le soleil s’en allait. Ainsi il avait l'impression de vivre, il pu prendre le temps de résorber les manque de son éducation et apprendre à lire et à écrire. Tout paraissait parfait.

Or, une nuit, un évènement horrible se produisit. Si affreux, innommable, qu’Elijah l’enfouit tout au fond de sa mémoire pour le recouvrir de neige et le paralyser. Il n'avait plus jamais ressentit cette envie depuis sa toute première agression, cette vieille dans le petit village, celle à qui il avait volé son sac. Mike était un jeune gars assez présomptueux, la coqueluche des filles du lycée, un brillant joueur de foot, bref, le type le plus populaire de l'école. Elijah ignorait cette sensation qui lui mordait le ventre lorsqu'il l'apercevait, lorsqu'ils passaient du temps ensemble. Mike était un mec sympa et tout le monde l'appréciait, surtout Pandore. Mordre. Tuer. Arracher des lambeaux de chair. Faire sortir ces entrailles encore chaude pour s'en repaître. Et cette sensation dans son ventre disparaissait pour un bien être diffus, plus agréable que la drogue elle-même. Non. Il ne pouvait avoir commis ce crime! Pandore, Alice, Geroges et les autres étaient traumatisés par l'annonce de la mort si violente de leur ami. Elijah cacha sa culpabilité. Il fut même l'épaule contre laquelle sa girlfriend s'appuya durant cette période difficile. Mais le remord. Mais le remord.... Il lui fallait dès lors s’éloigner de Pandore et effacer en elle tout symbole ou tout acte qui pourrait la mettre sur la voie. Non, il ne voulait pas qu’elle connaisse son statut. Il refusait qu’elle sache la vérité sur ses actes, sur son passé, sur le fait qu’il la connaissait depuis son enfance. S’en serait-elle souvenue? Quoiqu’il en soit, il la quitta, fuyant Seattle et les Etats Unis.

***



Meat-eating orchids forgive no one just yet
Cut myself on angel's hair and baby's breath
Broken hymen of your highness I'm left black
Throw down your umbilical noose so I can climb right back (Heart Shaped Box, Nirvana]


***


Aucune culture, aucune réelle éducation n'avait bercés l'enfance et l'adolescence du jeune vampire. Bien qu'il avait amélioré certaines lacunes, il n'en avait pas moins soif de connaissance sur le monde. Elijah désirait connaître l'Histoire de ses semblables, qu'ils soient humains ou vampire et l'ancien continent lui paraissait le plus adéquat pour cette quête. Passionné de cinéma et plus particulièrement par les films les plus sombres, il eut connaissance de la légende de Jack The Ripper. Une certaine pulsion morbide le poussa dès lors à choisir Londres comme destination, région d'autant plus accessible pour lui qui ne comprenait que l'anglais. C'est ainsi qu'au grès de ses pérégrinations, il fit la connaissance d'un ancien vampire nommé Alistair Haarp. Ou n'était-ce plutôt lui qui le trouva. Le dandy eut bien vite une influence étrange sur Elijah qui recherchait avant tout des repères et des réponses à ses questions. D'où venaient les créatures de la nuit, qui était leur père? Car Elijah souhaitait renier son ascendance humaine.... A l'inverse des jeunes de leur âge, Alistair n'était pas exubérant ni bavard, ce qui était rassurant et confortable. Sa compagnie permit à Elijah de parfaire sa culture dans une certaine mesure et de s'ouvrir à d'autres horizons. Toutefois, Alistair possédait un autre don assez troublant : celui d'attiser le gout pour la torture et le sang. Avec lui, Elijah oublia certains de ses principes, se laissant aller aux instincts les plus sauvages, tuant les humains avec une rage et une cruauté sans bornes.

***



Deux ans s'étaient écoulés depuis que Alistair et Elijah avaient empruntés des chemins différents. Seattle, lieu de culte par excellence pour l'infant de Kurt Cobain, ne pouvait être évité plus longtemps, aussi Elijah y revint pour y chercher un travail et se défaire de l'influence maudite de son mentor. Toutefois, vint l’heure de la Révélation, la Nuit N où un vampire, nommé Théobald, avoua au monde que les vampires existaient. Elijah détesta cette nuit et il la vomit. En cette heure, il fréquentait quelques uns de ses anciens amis, dévoués aux suceurs de sangs. Il les voyait s’offrir à eux dans tous les sens du terme, leur donnant leur âme, leur corps, leur sang… Et Elijah priait pour ne jamais y croiser Pandore. Tout à fait contre l'idée de se révéler, Elijah prenait le plus grand soin de cacher son statut à ses anciens amis. Georges notamment, avait renoué des contacts amicaux avec lui. Il lui apprit ainsi qu'Alice était devenue membre d'une association à la gloire d'un vampire. N'était-ce pas choquant? Elijah le prétendit. Cependant cela ne l'empêchait pas de travailler comme barman dans un bar de vampires, nommé "Le Croquant". C'était tout de même bien plus simple de travailler auprès de ses pareils, notamment en ce qui concernait les horaires....

La lecture n'était pas son hobby favori mais Elijah appréciait à leur juste valeur les bienfaits de la modernité. Ainsi la télévision exerçait sur lui une fascination intense. Il voyait ainsi Théoblad de Navarre donner des représentations devant les journalistes et devenir de plus en plus célèbre à Seattle. L'existence des vampires devenait évidente aux Etats Unis mais aussi dans le monde entier... Une nuit, en toute bonne foi et sans aucunement savoir à qui il avait à faire, Georges montra à Elijah un certain article où l'on évoquait une liaison entre Pandore et le fameux baron de Navarre... Aurait-il dû taire la rage qui le transperça jusqu'au coeur? Sa haine s'inscrivit pendant l'ombre d'un instant sur son visage d'ange et l'aspect infernal de sa personne fut révélé à Georges durant une fraction de seconde. Trop peu pour le craindre ou ressentir un quelconque soupçon, assez pour qu'il comprenne qu'Elijah était peut-être encore attaché à Pandore...

***

I'm so happy 'cause today
I've found my friends ...
They're in my head
I'm so ugly, but that's okay, 'cause so are you ...
We've broken our mirrors
[Lithium, Nirvana]

Informations importantes : Elijah est schizo mais il le cache bien. La force du schizo.

Lien éventuel avec un autre personnage déjà présent :

Pandore Liddell, girlfriend en 2016
Alistair Haart, mentor en 2018

Binôme. Cherchez vous un djinn officiel pour surveiller votre personnage ?
Oui

Nom de votre avatar :
Evan Peters

Avez-vous envoyé les mots de passe à Mnesis ?
Oui

Comment avez-vous connu le forum ? Partenariat
_________________


Dernière édition par Elijah Adbroc le Sam 24 Mar 2012 - 23:51; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Mar 2012 - 14:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mnesis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 762
Localisation: Dans les limbes

MessagePosté le: Sam 24 Mar 2012 - 23:42    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

Bien bien, voilà qui est fâcheux. Un immortel de plus dans nos régions déjà trop infectées par ce fléau...
Je vais devoir dépêcher de nouveaux gardiens de l'Equilibre.

Quoi qu'il en soit... Je vous surveille. Soyez sage.

Bienvenue à Blackout.
_________________
[Postes vacants] - [Listes] - [Groupes]
Revenir en haut
Pandore Liddell
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2009
Messages: 3 377
Localisation: Ici ou Ailleurs.
Féminin

MessagePosté le: Sam 24 Mar 2012 - 23:55    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

Un immortel? Mais il radote celui-là... N'importe quoi, Elijah est on ne peut plus humain, j'en sais quelque chose!
Contente de te revoir Elijah, malgré ta... disparition soudaine.

(Officiellement bienvenue! )
_________________
Revenir en haut
Elijah Adbroc
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 55

MessagePosté le: Sam 24 Mar 2012 - 23:58    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

Merci Mnesis. Encore faudrait-il que je comprenne la définition de sagesse.

Bien-sûr que je suis humain, Pandore, n'écoute pas les ragots.
Merci à toi de m'avoir proposé ce lien!
_________________
Revenir en haut
Theobald de Navarre
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 728
Localisation: Non loin de sa lame

MessagePosté le: Dim 25 Mar 2012 - 10:49    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

Bienvenue jeune vampire... Je suis pressé de vous rencontrer (et de vous faire connaitre la Mort absolue Twisted Evil )
Vous verrez alors quelle est réellement la face du diable....

(Belle plume! Bon jeu parmi nous!)
_________________

Revenir en haut
Alistair Haarp
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2009
Messages: 2 578
Localisation: Seattle

MessagePosté le: Dim 25 Mar 2012 - 19:36    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

    Très belle fiche. J`adhère totalement au personnage et à l`écriture, quoiqu`il faut être un peu fou pour accepter d`être lié à moi de la sorte. Alors, bienvenu dans la tendre obscurité de ces paysages sombres et désolés. Je vous souhaite bien du courage pour la suite et d`ailleurs, pour l`éternité.

_________________
FICHE • &&

Revenir en haut
Pandore Liddell
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2009
Messages: 3 377
Localisation: Ici ou Ailleurs.
Féminin

MessagePosté le: Lun 26 Mar 2012 - 10:40    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

Theobald, j'aime vous voir parler ainsi, mais tout de même, un peu de retenue...
Si je devais faire connaître la "Mort absolue" à toutes vos ex, j'y serais encore l'hiver prochain. Mr. Green

Quant à toi, Elijah, sans vouloir te commander... Tu devrais surveiller tes fréquentations, elles sont désastreuses. Je dis ça pour ton bien!
_________________
Revenir en haut
Elijah Adbroc
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 55

MessagePosté le: Lun 26 Mar 2012 - 12:09    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

Théobald, je ne vous crains pas, la force n'attend pas le nombre des années.
Merci pour l’accueil, notre rencontre sera très intéressante, je le sens!

Grand merci Alistair, pour le lien, pour le set que tu m'as offert et pour ces compliments!
Fou moi? Mais non, je suis tout à fait normal. Pandore le sait elle au moins!

Ne t'en fais pas pour moi Pandore, (j'aime quand tu t'inquiète!) mais j'ai toujours choisi mes fréquentations tout seul.
(Tu peux parler au fait! )
_________________
Revenir en haut
Febren Trunk
Djinn

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2010
Messages: 620
Localisation: Quelques part.
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Avr 2012 - 10:35    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

Complétement à la traine, mieux vaut tard que pas du tout.

Welcome dear ! De la fraicheur dans le coin. Laughing
_________________


~ Still alone, still alive, still unbroken ~
Revenir en haut
Elijah Adbroc
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2012
Messages: 55

MessagePosté le: Mar 17 Avr 2012 - 21:23    Sujet du message: Elijah. Répondre en citant

Thx Febren. Au plaisir!
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:04    Sujet du message: Elijah.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Fiches validées -> Vampires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com