Blackout Index du Forum
 
 
 
Blackout Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Carmilla de Vallambres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Fiches validées -> Vampires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Carmilla de Vallambres
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 613
Localisation: Quelques parts ailleurs
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juil 2011 - 15:33    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant




      Noir. Ténèbres. Éveil.
      Qui suis-je?
      Je ne sais plus, je ne sais pas. Je ne sais rien.

      Frissons.
      Je n'ai pas froid. Je crois. Qu'est ce que le froid de toutes manières? Je ne me souviens pas. Je ne me souviens plus, je frissonne.
      Du sang !
      Je sais, je veux, j’attends. Cœur qui bat, si proche. Murmure. Instinct. Prédatrice. Je veux mordre.

      Immobilité. Prison. Douleur.
      Je veux bouger. Je ne peux pas. Je n'y arrive pas. J'ai mal. Ma poitrine, mes os. Douleur de verre. Sensation de vide. Ma peau, me tire. Elle colle sur mes os. Ses veines, mes veines sont vides. Le sang, je veux ce sang.

      Ouvrez-moi. Venez à Moi, entendez moi...


    Nom: de Vallambres
    Prénom :Carmilla
    Âge réel :441 ans
    Âge physique :30 ans
    Caractère :
    Le principal à savoir c'est que Carmilla ne se souvient plus de rien. Son passé lui est...inconnu. Elle ne sait plus rien. Et son infant a beau essayé de lui raconter le peu qu'il sait d'elle, tout cela lui reste totalement nébuleux. Elle ne sait pas qui elle est, ce qu'elle fut. Elle est positivement imprévisible. Sa nature la plus profonde, celle du vampire, lui semble innée. Elle sait comment chasser, comment tuer, comment survivre et par la méditation réapprend peu à peu à user de ses pouvoirs. En vérité, tout ce qui concerne l'immortalité est une sorte de révélation innée. Elle tue selon des rites bien précis qui lui sont propre, elle ne prend pas une vie sans besoin. Elle s'émerveille devant l'humanité et s'attendrit face aux humains plus que de raison.
    Ils sont à ses yeux si fragile qu'ils sont magnifique et semble souvent regretter ses instants de vie qu'on lui a prit. Qu'on lui a volé. Elle le déclare souvent ainsi, sans le savoir. On lui a prit sa vie, elle refuse d'en arracher d'autre, même si elle doit s'en nourrir. Le sang est un bien précieux certes mais pas au prix de la vie. Sauf si la personne est mourante, elle lui donne alors le choix. Continuer à vivre ou en finir et se nourrir.
    Imprévisible, on ne sait que peu de chose d'elle. Traits de caractère qu'elle semblait déjà posséder au moment où elle a crée son infant. Calme, posée, sage, observatrice, elle fait attention à tout. Mais elle semble lasse, comme épuisée d'être ce qu'elle est. Une profonde mélancolie semble l'avoir gagné autant que son amnésie.

    Physique :
    Grande, dans les 1m79, Carmilla est une femme fine et élancée. Gracile et tendre. Sa peau blanche et diaphane enrobe ses yeux vert émeraude. Une bouche charnelle, dessinée avec délicatesse, un sourire souvent triste plus que joyeux aux lèvres. Une longue chevelure d'ébène. Elle semble avoir gardé une féminité d'un autre temps, réclamant plutôt des corsets que des vêtements de ce temps. Elle ne semble pas parvenir à s'adapter à cette vie nouvelle, à cette renaissance.
    Sur sa hanche, il y a une marque, un tatouage il semblerait, la marque noir d'un M entrelaçant un C. Elle ne sait pas ce que cela signifie et semble ne pas parvenir à le savoir. Tout est si confus encore. Vous la verrez rarement sourire, plutôt triste, elle rêvasse avec mélancolie. Semble ailleurs, jamais provocante, elle reste enfermée sur elle même.
    Parfois, lorsque le silence deviens trop pesant, elle chante. Ce qui lui vient à l'esprit, sa voix est sublime, comme une chanteuse d'opéra, mais elle ne sait plus si elle en a été une. Simplement qu'elle chante quand cela ne va pas.
    Sans être provocatrice, elle a ce quelque chose de plaisant, de charmant, quand on la regarde bien. Elle peut être une femme séductrice, mais si vous parvenez à voir ce coté d'elle, vous êtes fort.


    Orientation sexuelle : Bisexuelle
    Métier :Chanteuse d'opéra, propriétaire d'un opéra.
    Histoire :


Nouvelle Orléans, 2021, Cimetière Saint Louis


    Le voile de ténèbres descend doucement sur les tombes. Un mausolée, un autre, chacun avec son visage différent, puisque dans cette ville les morts ne peuvent être enterrés sous terre. Dernières habitation des corps mortels. Il n’y a rien de pire qu’un cimetière la nuit. Il en aurait presque des frissons.

      « -T’as de drôle d’idée parfois toi. Et tu veux m’emmener où exactement ? Hein ? Dis-moi… »

    Elle l’observe, un brin malicieuse, provocatrice. Il l’aime. Enfin il le croit. C’est sa petite amie après tout. En vérité, il a finit par s’enticher d’elle tout simplement. Faut jamais s’attacher à quelqu’un qu’on utilise pour…
      « -Tu verras, c’est une surprise. Soit sage, cela suffira. »

    Il se déteste un peu de faire ça. Pourtant il sait qu’il n’a pas le choix. Ce sera plus facile quand elle sera morte. Il n’y pensera plus. Quand il aura fait ce qu’il a à faire. Il n’est pas méchant, il n’éprouve aucun plaisir à faire tout ça. Mais il le doit, voilà tout.
    C’est un vampire vous savez. Il pourrait avoir moins de remord que cela, mais il ne peut pas. Il a attendu presque 150 ans pour la sortir de là. Le temps nécessaire pour faire profil bas. Maintenant, il est temps. Il a besoin de sa sire, elle lui a apprit à se débrouiller, en prévision de cette fin, mais il a besoin de cette image maternelle pour s’occuper de lui, il veut l’aider. Ce soir, il aura le temps, il l’espère.
      ‘’Je te connais, je crois.
      Répond moi. Je ne sais plus qui je suis. Je voudrais m’en souvenir. Pourquoi ne puis-je pas bouger ?
      Je ne me souviens pas de mon nom. Je ne me souviens pas de mon âge. Qui suis-je ? Que suis-je ?
      Je ne sais pas. Il y a cette odeur de sang qui m’appelle. Me l’amènes-tu ? Je connais le sang ? Je m’en souviens. C’est inné. C’est ma nature le sang…’’

    Elle l’embrasse. C’est une gamine comme lui, en apparence, 20 ans tout juste. Il n’était pas vieux à sa transformation. Cela c’est fait si vite. Il ne lui en a jamais voulus, au contraire. Il allait mourir, alors ce choix ou l’autre…
    Il fait semblant de la désirer, il comprend qu’il s’est attaché à cette humaine, voilà tout. Rien de plus. Elle est belle, car elle est fragile. Mais il n’y a rien de plus. Les humains sont si beaux dans leurs mortalités. Sa créatrice ne cessait de lui répéter cela, il s’en souvient.

    * * * * * 1872, Nouvelle Orléans* * * * *

      Elle soigne ce jeune enfant avec tendresse. Elle sait qu’elle n’a pas le droit, ils ont fait un pacte. Son djinn et elle.
        « Je ne peux pas Carmilla. Il faut que tu me jures de ne tuer que des humains mourants. Ceux dont la vie est presque achevée. Je t’en supplie, j’ai tant aimé l’humaine, je t’aime encore, je ne supporte plus de te voir immortelle et je suis incapable de te tuer ou de laisser quelqu’un le faire. Je dois te surveiller, mais je sais aussi que je peux te faire confiance. Vie en solitaire, s’il te plait, ne côtoie plus les tiens, nourris toi seulement quand tu en as vraiment besoin…pour nous je t’en prie.

      Elle avait accepté, elle vivait en silence, sans côtoyer les siens. Elle était une solitaire. Lisant, méditant, développant ses dons sans jamais les utiliser hors de sa demeure.
      Elle ne l’avait plus vu, ce djinn qu’elle aimait plus que de raison. Incapable de haïr celui là comme il est logique.
      Et puis elle l’avait rencontré, Sheridan, un humain. Elle était si seule, elle avait osé. Et puis cet imbécile avait écrit cette nouvelle, portant son prénom. Il l’avait poursuivie, elle lui avait échappé juste à temps. Mais il ne tarderait pas à la retrouver.

      Elle avait elle-même rompu le pacte oral. Il serait sans clémence, il la tuerait. Elle ne veut pas mourir de sa main. Un an de fuite, et voilà qu’elle s’entiche de ce gamin malade qui est tombé dans ses bras. Il y a deux nuits. Rester trop longtemps au même endroit est dangereux. Il va finir par la trouver.
      Mais elle peut sauver ce gamin il est encore jeune, elle ne veut pas le voir mourir. Elle le voit comme ce fils qu’elle aurait du avoir. Dans cette mortalité qu’on lui a volée. Il suffit de le mordre…


    * * * * * FIN * * * * *


    Elle l’a transformé et sauvé de la mort. Elle lui a apprit en une semaine à survivre seul avant de lui dire de partir. Une mère qui abandonne son enfant pour le protéger, c’est ce qu’il a ressentit en cet instant là.
    Tout ce qu’il a su de sa sire ? Elle avait été humaine, heureuse et un vampire l’avait prise de force dans cette non mort. Son djinn, protecteur, amour, amant, avait échoué, ils avaient soufferts. Ils avaient fait un pacte. Elle l’avait rompu sans le vouloir. Et il l’avait traqué mais ne l’avait pas tué, juste mise en tombe pour l’éternité.

    Il l’avait vidé de son sang, l’affaiblissant pour la plonger dans une torpeur éternelle. L’infant avait tout observé de loin, en silence, elle ne s’était pas même débattue. Comme vaincue. Mais il avait alors juré de la délivrer et c’était ce qu’il était sur le point de faire.
    De sa sire il ne sait presque rien, si ce n’est son prénom. Sa courte histoire, mais rien au-delà.
      «Wah Classe le tombeau. Y a marqué quoi ? Ci-gît Carmilla… »
      « Ci-gît Carmilla de Vallambres, éternellement en ce tombeau, éternellement dans mon cœur. »
      « C’est glau… »

    Il la saisit à la gorge, l’empêchant de bouger ou de crier. Le sarcophage de pierre, la stèle, il suffit d’un geste pour la pousser, elle est en dessous. Sa Sire. Il ne sait pas s’il aura le temps de la libérer, mais tant d’années ont passé. Le djinn ne doit plus penser à surveiller…
      ’’Chaleur métallique.
      Obsession, enivrement.
      Il a ouvert, il y a un autre air qui vient à moi. La vie perle doucement à mes lèvres. La vie me vient…’’


    Il lui murmure doucement d’ouvrir ses lèvres, il l’appelle même mère. Il lui souffle de se nourrir.
    Elle entrouvre ses lèvres, le sang parvient à sa gorge lentement, glissant en elle avec délice, elle se sent renaître, revivre. Prendre de nouveau conscience. Sa bouche dans un effort surhumain s’agrippe, ses dents mordent. Il la regarde se nourrir.

    Carmilla. Son corps tout entier n’est plus que l’image d’un souvenir. Sa peau saille sur ses os, grisâtre, fripée comme un papier trop froissé. Ses cheveux semblent être de la paille. Cadavre qui se réveille.
    La vie cependant reprend ses droits, enfin, la vie…Le sommeil est chassé, il l’observe et sourit.
    La vie reprend sa place, son cœur bat, elle lâche le corps qu’elle a finit par prendre dans ses bras. Elle ressemble désormais un peu plus à ce qu’elle était. Hors, elle ne se souvient pas de qui elle est.

    Elle sait ce qu’elle est. Un vampire, c’est une évidence innée. Elle sait le rouage de la vie en conséquence. Mais rien de plus. Elle lui avoue, à son infant, ne plus savoir qui elle est, qui elle fut. Il lui rappelle son prénom et son nom mais rien n’y fait. Il l’aide à sortir du tombeau, passant autours de ses épaules sa propre veste alors que ses vêtements ne sont plus que souvenir de 150 ans de sommeil.

    Carmilla ? Est-ce bien son prénom ? Elle ne sait plus. Elle a juste confiance en lui. Elle sent au fond d’elle-même qu’il est digne de cela. Ensemble ils s’éloignent, l’infant reste sur le qui vive. Il l’emmène vite à sa voiture, il ne faut pas que le djinn se rende compte de quoi que ce soit. Ils s’engouffrent dans la voiture, elle s’endort, il faudra se nourrir plus tard, pour l’instant elle est là. Il a beaucoup de chose à lui raconter, il a beaucoup de chose à lui dire, mais maintenant qu’il l’a récupéré, ils ont le temps.
    Il faut quitter la nouvelle Orléans en tous les cas. Et se diriger vers Seattle.
    La route va être longue, mais lui permettra de reprendre doucement vie…


Comme vous l'aurez compris, Carmilla est amnésique, pour ceux que cela intéressent de l'avoir connu, voici son histoire dans les grandes lignes, c'est à dire, ce qui est connu par peut être certains anciens vampire ou djinn.

    Carmilla naquit en France, en 1580 en tant que marquise de Vallambres. Seule héritière d'une longue lignée de noble, elle se devait de trouver un époux, et de lui donner un héritier. Ce qui lui arriva pour ses dix neuf ans, son père,lui fit épouser le Baron de Sandaras, riche, vieux, barbant et obsédé par la jeunesse. Carmilla était son objet, qu'il présentait comme un chien, elle était jeune, elle était belle, elle était à lui. Un mariage malsain qui ne donna aucun enfant. Ce fut elle qui fut accusé d'infertilité à l'age de 25 ans, pas d'héritier, son mari ne chercha pas même à comprendre qu'il était lui même trop vieux pour donner un fils à sa femme.
    Ce fut dans ses années là qu'arriva Malakian, alors qu'elle n'avait que 25 ans. Un djinn qui devait veiller sur elle et lui empêcher la mort prévue en secret et ordonnée par son époux. En vérité, il la fit passer pour morte et l'emmena avec lui sur les routes de France, poussé par un sentiment qu'il savait plus que réciproque.

    Carmilla et Malakian vécurent ensemble pendant cinq ans, au courant de son rôle dans sa vie, elle s'en fichait à vrai dire. Sauf lorsque arriva Caesar, vampire antique, qui avait une revanche à vivre contre Malakian. Il tua Carmilla une nuit et la transforma en vampire, sans lui laisser le choix, simplement pour se venger du djinn qui lui avait autrefois pris sa compagne.
    La jeune femme tomba doucement dans une lourde mélancolie et manipulée par son sire, fit en sorte de disparaitre de la vie de son ancien protecteur, par amour et par peur de le faire souffrir. Elle vécut dix ans à courir sur les routes avec Caesar, un vampire nomade qui était aussi grossier que son ancien époux, et qui n'avait pour elle aucune affection, tant et si bien qu'il l'abandonna un jour à moitié morte dans une ville d'Italie.
    Encore trop jeune et pas vraiment éduquée, elle erra seule, essayant de survivre, commençant alors à développer un respect certain pour la vie elle même. Elle rencontra un vampire qui l'aida un temps, avant que le djinn ne la retrouve. Carmilla perdue, s'enfuit une nouvelle fois, refusant que Malakian s'approche d'elle, ne supportant pas l'idée qu'il doive la tuer si elle commettait une erreur. Hors ce coup ci il la rattrapa.

    Disparaissant de la circulation, durant presque un siècle, Carmilla et Malakian vécurent ensemble, peut être, en tous les cas, ce pan d'histoire reste à leur seul secret et jamais ils n'oseront avouer. Ni en parler...

    Mais Caesar n'avait pas dit son dernier mot et revint un jour hanter Carmilla, durant des jours il la harcela, jusqu'à ce qu'il essaye de s'en prendre à Malakian. Poussée par un esprit de protection elle tua son sire, sans aucun remord, afin de protéger un djinn. Peu de vampire encore vivant le savent mais en 1777, Carmilla tua Caesar. Et ceux qui ont un doute sur cela, ne pourront jamais le prouver, car le corps fut brûlé et ses cendres dispersaient au vent par la vampire.Elle quitta Malakian par crainte. Ils se firent un serment, souffrant trop, ils ne se verraient plus si elle promettait de ne plus tuer que par nécessité et de rester vivre en solitaire. Pacte qu'elle tenu, jusqu'à ce qu'elle rencontre Sheridan Le Fanu qui écrivit une nouvelle portant son prénom. Malakian revint, et la traqua.

    Elle sauva son infant juste à temps, l'éduqua du mieux qu'elle le put, lui laissant ses biens jusqu'à ce que Malakian l'enferme dans ce tombeau où elle a dormit 150 ans, jusqu'à ce que son infant, son seul infant vienne la réveiller. Ils ont traversé les états unis, il lui a raconté vaguement les derniers évènements, il lui a parlé mais elle n'a pas vraiment écouté. Ils se rendent à Seattle, où son infant dirige un opéra, qu'il a acheté avec l'argent de sa sire.


Informations importantes :
Lien éventuel avec un autre personnage déjà présent : Si vous en avez le désire, je prend tout lien que vous souhaiteriez me proposer.
Binôme. Cherchez vous un djinn officiel pour surveiller votre personnage ? Oui.
Nom de votre avatar : Emma Shapplin
Avez-vous envoyé les mots de passe à Mnesis ?Oui
Comment avez-vous connu le forum ? Disons que le curaçao était de mise.... Very Happy

_________________


Dernière édition par Carmilla de Vallambres le Mar 12 Juil 2011 - 13:14; édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Juil 2011 - 15:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Carmilla de Vallambres
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 613
Localisation: Quelques parts ailleurs
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juil 2011 - 18:15    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

fiche terminée
_________________
Revenir en haut
Mnesis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 762
Localisation: Dans les limbes

MessagePosté le: Mar 12 Juil 2011 - 23:39    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

Bonsoir, et tout d'abord désolé pour le retard de cette validation... Vous savez ce que c'est, j'ai un Equilibre à maintenir, des djinns à gérer... Mais vous me semblez être une immortelle tout à fait raisonnable, en dépit de votre nature prédatrice. Vous verrez, les temps ont changé, mais n'espérez pas pour autant échapper à votre destin. L'un de mes soldats sera dépêché pour surveiller vos agissements, en espérant que vous repreniez très vite les habitudes qui étaient les vôtre avant votre châtiment.

Bienvenue...
_________________
[Postes vacants] - [Listes] - [Groupes]
Revenir en haut
Pénélope Hepburn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 00:03    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

Des sangsues plus ou moins humaines ... on aura tout vu ... t'approches pas de moi en tout cas !

[Pénélope OFF]

Welcome ma chérie !!!
Revenir en haut
M'alifay Durango
Djinn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2010
Messages: 626

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 08:02    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

ENFIN !!!

Welcome in Djinn-town chez les fous Mr. Green

Tu touches à ma tite Pénélope et on va s'amuser toutes les deux




[Très belle fiche, mais tu le savais déjà ♥]
_________________
~ Sister sister, oh so fair, why is there blood all over your hair ? ~



~ Lily's favorite puppet ~
~ Louise's Thelma ~
~ Pénélope's drug ~
Revenir en haut
Carmilla de Vallambres
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 613
Localisation: Quelques parts ailleurs
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 09:49    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

@Mnesis: je sais fort bien que vous êtes occupée, enfin, je crois que je le sais...je ne sais plus. Je vous remercie en tous les cas.

@Pénélope: je ne m'approche guère des humains qui ne sont pas...malades.

@M'alifay (tu fais chier avec ton pseudo compliqué): amusons nous chérie (oups ça c'est la joueuse)...ahem.

vuaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaai chui laaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
_________________
Revenir en haut
Lily O'Connors
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2009
Messages: 2 743
Localisation: Avec lui, pour le pire comme le meilleur

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 10:04    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

Bienvenue!

Bel fiche comme tu le sais déjà, amuse toi bien =D

Citation:
Disons que le curaçao était de mise....


Non c'est vrai?

_________________
Revenir en haut
MSN
Carmilla de Vallambres
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 613
Localisation: Quelques parts ailleurs
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 10:05    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

hum...lequel tu es toi XD Monsieur Menotte? Very Happy 
_________________
Revenir en haut
Lily O'Connors
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2009
Messages: 2 743
Localisation: Avec lui, pour le pire comme le meilleur

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 10:07    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

Tout à fait xD

Mais n'en parle pas devant tout le monde on pourrait se poser des questions voyons ^_^
_________________
Revenir en haut
MSN
Carmilla de Vallambres
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 613
Localisation: Quelques parts ailleurs
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 10:09    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

coquinou va :p

d'ailleurs les photos du preums jours débarquent Wink
_________________
Revenir en haut
M'alifay Durango
Djinn

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2010
Messages: 626

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 10:19    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

Carmilla de Vallambres a écrit:
d'ailleurs les photos du preums jours débarquent Wink






Un pseudo compliqué?!!!

Pfff, p'tite joueuse va ... attend voir mes autres visages ->

(c'pour ça qu'on me nomme M' ou Fay, banane!! Oui oui j'insiste sur le fruit!)
_________________
~ Sister sister, oh so fair, why is there blood all over your hair ? ~



~ Lily's favorite puppet ~
~ Louise's Thelma ~
~ Pénélope's drug ~
Revenir en haut
Carmilla de Vallambres
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 613
Localisation: Quelques parts ailleurs
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 10:21    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

ça suffit de flooder nan mais oh XD
_________________
Revenir en haut
Pandore Liddell
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2009
Messages: 3 377
Localisation: Ici ou Ailleurs.
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 16:11    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

Hé ben dites donc... On tourne le dos cinq minutes, et le nom "de Vallambres" a déjà envahi tout le forum, c'est fou ça! M'enfin, vous avez l'air moins tordue que les autres vous, alors on va faire comme si de rien n'était...

Bienvenue! Mr. Green
_________________
Revenir en haut
Carmilla de Vallambres
Vampire

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 613
Localisation: Quelques parts ailleurs
Féminin

MessagePosté le: Mer 13 Juil 2011 - 16:13    Sujet du message: Carmilla de Vallambres Répondre en citant

Je ne suis pas tordue, je suis amnésique, et non, effectivement je suis pas aussi barbare que certaines autres sangsues...:d merci
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:51    Sujet du message: Carmilla de Vallambres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Blackout Index du Forum -> PRESENTATIONS -> Présentations -> Fiches validées -> Vampires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com